Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 20:50

Pour fêter la fin de l'été, ou le début de l'automne je ne sais pas, Nancy fête la soupe.

Je ne sais pas vous, mais moi je n'étais jamais allée à une "Fête de la soupe", et vu qu'on l'a loupée l'an dernier, cette année nous nous sommes arrangés pour ne pas louper ça. En route donc pour le centre ville.

Sur place en tant que touristes nous nous dirigeons vers l'accueil. Là on nous demande si on connaît le principe de la fête de la soupe. Euh là non on doit avouer que nous sommes des novices complets. On nous explique donc que le principe est soit d'apporter son verre de chez soi(*) soit d'en emprunter un contre un euro. Ensuite, à l'heure H, à savoir 19h, tous les stands commencent à servir leur soupe. On en goûte autant qu'on en veut/peut, et puis on vote pour celle qu'on préfère.

Bon il est 16h et quelques, du coup il y a du temps à tuer avant la soupe, et on découvre les lieux. Les stands sont tenus par tout plein d'associations, des fans de mangas aux retraités actifs, mais également des écoles. On découvre entre autres une conteuse qui scotche les filles pendant un bon moment, un vélomixeur(**) en libre service, une association qui met des jeux de société à disposition et grâce à laquelle je me retrouve à superviser une partie de Pique-Plume à 5 enfants, pendant que Plume(***) gambade avec deux doigts d'aide, marche en se tenant aux bancs(*v), tente de s'enfuir au milieu de la foule, bref, vit sa vie de coquinette d'un peu plus d'un an.

Nous découvrons également un stand au doux nom de "on ne joue pas à table". Le principe : deux jeux. Le premier, auquel nous n'avons pas joué, consiste à ce que deux équipes de 4 personnes s'affrontent pour manger leur compote le plus vite possible... sauf que les 4 cuillères de l'équipe... sont toutes fixées sur une même longue baguette de bois, et il faut donc manger tous en même temps(v). Le deuxième consiste à manger des tomates cerises... piquées et fournies par la personne en face de vous, à l'aide d'une fourchette au manche d'un mètre de long.

A la souuuupe !A la souuuupe !

Et je dois dire que si nourrir sa fille à plus d'un mètre de distance c'est rigolo, accepter de se faire nourrir par la même fille est une marque de dévouement(v*).

Enfin l'heure passe et on approche de 19h. Seulement l'heure c'est l'heure, et il est interdit de donner de la soupe avant 19h. Les gens se mettent en file, on regarde les recettes affichées, et pour faire patienter les votants les exposants nous font... sentir leur soupe !

Enfin c'est l'heure, et la ruée sur la soupe est lancée. Nous attendons patiemment notre tour, et après un verre de gaspacho et un autre de soupe à (entre autres) la crème fouettée, noisettes et vin blanc, je vote de manière totalement partisane pour notre MJC avant de filer ventre à terre à la maison.

Eh oui en bon touristes vierges de fête de la soupe, nous ne connaissions pas le programme, et en bons parents indignes... nous n'avions rien prévu à manger pour Plume. Et bon crème fouettée et vin blanc c'est très bon, mais pour une puce d'un an c'est un peu limite. Même pour une mère indigne(v**).

(*) là déjà c'est raté

(**) ces gens ont trouvé comment faire faire leur soupe par des visiteurs

(***) la vraie, pas une poule

(*v) et en touchant quelques popotins au passage, à la grande surprise de leurs propriétaires

(v) et je ne vous raconte pas la galère pour nettoyer une multicuillère de 3m de long...

(v*) ou de manque total de considération pour ses vêtements

(v**) oui bon le gaspacho j'avoue, j'étais d'accord pour lui faire goûter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dorothée 08/10/2013 16:23

Chez nous, on a la St Vincent tournant, c le même principe... avec le vin ! (Le chablis en l’occurrence). Autant te dire qu'à la fin des dégustations, la démarche est un peu plus chaloupée qu'au début de la journée ! :)

Blabala 12/10/2013 21:58

Avec la soupe ça va, pas de risque de marcher de travers ;o)

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives