Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 21:25

Avec toutes mes aventures d'analyses en tout genre, et après un traitement antibiotique, j'ai enfin réussi à me soigner et du coup il me restait le test du diabète à faire, à jeun bien sûr. 

Lux partant en mission ce matin (lundi), et cette zozoterie prenant deux heures, j'avais deux possibilités : samedi matin ou ce matin. Seulement le samedi c'était piscine, et le labo ouvrant plus tard, pas possible de combiner les deux. Oui seulement ce matin le labo ouvrait à 7h, le test prenant 2h, et Lux avait son train à 9h et quart. Il n'avait donc pas moyen de déposer les deux filles avant de prendre le train. Impossible ? Mais non, limpide ! Rien de plus simple. Il me suffisait de me lever tôt pour avoir le temps après une douche vite expédiée d'être au labo à presque 7h. Pratique, pas besoin de perdre du temps à déjeuner, je n'avais pas le droit. Ensuite, rien de plus simple, Lux gérait les filles, habillage, petit déjeuner, couinage etc. pendant que je me faisais piquer, buvais 75 grammes de glucose(*) légèrement parfumés à l'orange, avant de me faire installer dans un fauteuil cuir inclinable et de piquer un petit roupillon. Oui bon avant ça j'ai bien essayé la dernière volonté de la condamnée à l'avalanche de piqûres, j'ai demandé un verre d'eau, mais non. Rien. Pas le droit de boire autre chose que leur concentré de sucre. Lux a donc emmené les deux filles pour déposer Bulle, puis est passé me déposer Crème avant de filer prendre son train.

La demoiselle m'a donc coupé la sieste sous le pied, j'ai troqué un complément de nuit contre petit lapin blanc et le chat botté, sans compter deux allers-retours aux toilettes en moins de 10 minutes. Je ne suis pas sûre que l'échange soit valable. Elle a ensuite observé avec attention la dernière prise de sang, la piqûre, le sang dans le tube, la toute petite trace laissée après, avant que nous ne filions à la crèche.

Et cet après-midi ? Coup de fil de la crèche : Crème n'a quasi rien mangé ce midi(**), avait un peu de fièvre au lever de sieste et s'est plainte de l'oreille gauche. Ça tombe bien, j'ai juste les deux filles à récupérer, gérer la soirée seule et maintenant passer par la pédiatre, qui me trouve un rdv à 17h15 (mais je n'ai pas le temps d'y être) ou à 19h30. Cette pédiatre est donc non seulement très dévouée à son métier, mais en plus compétente, attentive, et a un contact génial avec les enfants. Enfin bref je commence ma tournée des filles, récupère Bulle puis Crème pour apprendre que sa fièvre est tombée, qu'elle ne sait plus ou se trouve son oreille et que donc c'était peut-être une inspiration du moment. Là du coup je me dis que gérer le dîner avant 19h10 puis marcher 20mn avec les filles fatiguées, attendre, passer chez la pédiatre, revenir avec deux filles très fatiguées et bien après l'heure du coucher ce n'est peut-être pas la peine. Je rappelle la pédiatre qui rigole quand je lui raconte la situation(***) et comprend très bien que j'annule pour ce soir. Appel ensuite au labo qui me donne les résultats de mes analyse, mais en valeurs brutes, sans aucune indication sur le fait que ce soit bon ou pas "c'est à votre médecin d'interpréter les résultats" et gnagnagna. Du coup en surveillant deux lectrices tout en évitant de me casser la figure dans le tram' j'ai tapoté sur mon téléphone pour savoir que non mes résultats n'étaient pas hors des normes. Youpi, je peux manger ce que je veux !

Retour à la case maison, avec une Crème pas trop chaude et qui retrouve son appétit. Youpi, un jour de passé, plus que 4 1/2 !

(*) soit la quantité de glucides de presque 7 canettes de Coca Cola, plus de 80 grammes de fraises Tagada, 375g de banane ou encore un peu plus de 6 sucettes Chupa Chups, oui seulement je n'avais pas le droit à un panachage de ces trucs, non, juste leur solution.

(**) ce qui pour nous relève de la science fiction

(***) j'ai déjà dit qu'elle était géniale ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives