Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 20:58

DPP

Mais qu'est-ce que c'est ? Le degré de pression des patates ? Le département de puériculture et pédiatrie ? Un duo de poules pondeuses ? La date de péremption des parents ? Point du tout. La DPP en jargon médical c'est la Dépression du Post Partum. En langage humain ça s'appelle le baby blues(*).

Alors récapitulons. Après un accouchement on est fatiguée, on a un ventre qui ressemble à un gros flamby tout vide, en général on marche un peu comme un canard les premiers jours, on a un peu mal et on a dans les bras un bébé qu'on aime très fort mais on ne sait pas comment il fonctionne(**). Les rares intéractions que l'on a avec lui sont jaillissantes et ne sentent pas très bon, ou sont bruyantes. En gros il remplit sa couche, recrache et pleure. Pas forcément de quoi être sûre de soi et épanouie. Avec un peu de ``chance'' les pleurs ont lieu la nuit, quand on est seule pour les gérer, fatiguée et qu'on ne raisonne plus vraiment bien. 

Mais ce n'est pas tout...

On sort de la maternité, avec une pile d'ordonnances(***) et du coup on se rend à la pharmacié. Et là on sa fait agresser : un écran vous décrit des symptômes d'une maladie sûrement affreuse. Cycles irréguliers, fatigue, troubles de la concentration et de la mémoire. Tiens, on se reconnaît dans ces symptômes. Et c'est quoi cette affreuse maladie ? Manque de bol, c'est la pré-ménopause. Prends-toi ça dans les dents !

On finit par ouvrir la boîte publicitaire offerte à la maternité. Entre une brosse à dents, du gel douche pour bébé, des couches taille minipouce, des bonbons(****) et une bouteille d'eau on trouve deux magazines : Femme Actuelle, bon ok, mais également... Pleine Vie ! Vous ne connaissez pas ? Alors pour vous donner une idée d'à quel point c'est adapté à une jeune maman, je vous donne quelques titres : en une on a ``on mange tout, même les épluchures, et c'est délicieux'' et ``petits enfants : 8 bricolos rigolos à faire ensemble''. Pour les pubs vous pouvez choisir entre un soin de jour fermeté pour peaux matures, un téléphone mobile simplifié pour appeler quelqu'un en cas d'urgence, le prêt viager hypothécaire et des conseils pour gérer son diabète ou son insufisance rénale en voyage. Et pour finir si on s'abonne, en cadeau on a droit à... un tensiomètre, et si on choisit le prélèvement automatique on a en prime... des lunettes loupes de confort dans un étui doré. La classe non ?

Et comme si cela ne suffisait pas, on va faire ses courses au supermarché, et avec son ticket on se voit donner un bon de réduction. On regarde, au cas où, et on voit que le bon de réduction est valable pour l'achat de 3 produits de la gamme... Tena Lady. Pour ceux qui ne connaitraient pas, ce sont des produits destinés aux personnes incontinentes.

Et après ça on s'étonne que les femmes dépriment après un accouchement ?

 

(*) pour être vraiment précis la DPP est un peu plus forte qu'un simple baby blues, mais bon on ne va pas pinailler.

(**) et pour compliquer encore un peu les choses il ne sait pas lui non plus comment il fonctionne

(***) cinq tout de même dans mon cas

(****) qui ont survécu très fort peu longtemps

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Délire total
commenter cet article

commentaires

Boycocotte 09/08/2012 22:05

En effet, "Pleine Vie" dans la valisette jeune maman, ils ont des idées intéressantes à Nancy !!! En tant qu'exploratrice de la Lorraine, tu pourrais dire à tes fidèles lecteurs(trices) si la
moyenne d'âge des parturientes y est plus élevée ?

Blabala 10/08/2012 08:31



Euh sur l'échantillon de 9 baleines étudié j'étais je crois la plus agéé. Celles que j'ai croisées dans les couloirs n'avaient pas l'air plus vieilles non plus...



robert 09/08/2012 17:50

??????

Blabala 09/08/2012 18:43



Grmbl, pourtant je l'avais copié/collé et remis en forme, je ne sais pas ce qui s'est passé. Mais le voilà. Ouf !



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives