Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 15:45

Je vous l'ai promis, le voilà. Vous n'en vouliez pas ? Tant pis pour vous, vous n'avez qu'à attendre le prochain billet. Et le titre ? Il se trouve que la version anglaise de tire-lait se traduit littéralement par "pompe à sein". Super poétique. Et qui pompe mieux que les Shadoks ?

Comme je vous l'ai donc dit, je continue à allaiter Plume même avec la reprise de boulot. Je pourrais ne plus le faire que le soir et le matin, mais comme je pense que c'est plutôt bon pour elle et comme ça se passe bien et comme je suis obstinée et comme je l'ai fait pour ses deux grandes soeurs jusqu'à leurs six mois environ, je réitère. L'avantage c'est qu'avec le congé long du troisième bébé plus mes vacances la miss a 5 mois et donc si je veux m'arrêter à ses six mois il ne me reste plus que 3 semaines(*).

Je l'allaite donc à plein temps. Enfin quand je dis allaitement c'est à distance. Il y avait bien la possibilité de le faire sur place à la crèche mais soit il faut avoir un vélo(**) soit ça prend pas mal de temps à faire l'aller-retour et si vous avez suivi je n'en ai pas encore beaucoup, du temps. Et je n'ai pas entendu parler de l'installation d'un pipeline pour livraison directe à la crèche(***).

Par contre, pour l'installation je ne dois pas me plaindre. Comme je ne sais pas quel règlement impose aux entreprises et compagnies de plus de je ne sais combien d'employés d'avoir une salle prévue pour l'allaitement et de laisser à leurs employées qui le souhaite des pauses de 30mn pour allaiter, mon boulot me fournit une salle pour tirer mon lait. Et pas n'importe quelle salle :

- une avec une porte qui ferme (*v)

- sans vis à vis(v),

- chauffée(v*),

- avec un fauteuil(v**),

- un frigo (*x)

- une salle d'eau attenante(x) 

- et le Wi-Fi(x*)

Et c'est énoooormément mieux qu'avant où j'avais tenté une fois d'aller à l'infirmerie faute de mieux, et où l'on m'avait fait aller dans une salle avec un mur vitré et non verrouillée. Ben oui quoi je n'avais qu'à… tourner le dos à la vitre, super pour se détendre !!! Heureusement que dans mon bureau il y avait un Man in Black qui très gentiment(x**) prenait un peu de boulot et allait se prendre un café deux fois par jour, sinon je crois que les filles auraient eu du lait artificiel bien plus tôt... Bon je n'ai pas eu de protestation de sa femme à propos des effets dévastateurs d'une surdose de caféine alors on va dire qu'il y a bien survécu.

Du coup deux fois par jour je descends deux étages à pieds(x***), m'installe, alllume la machine, me rends compte que c'est mal branché ou il manque un bout ou mon T-shirt s'est glissé là où il ne faut pas et romp l'étanchéité du système(x*v), débranche, refais, rebranche pour enfin me vautrer dans le fauteuil avec mon ordi pour écrire ces mots. Enfin ça c'est quand je n'ai pas répondu à des messages pendant trop longtemps et je n'ai pas besoin de compenser en emportant un article de boulot à lire pendant ma "pause". Puis vaisselle, rangement et retour au boulot, détendue et motivée. Youhouhou. Oui bon ça c'est sans compter l'ocytocine générée pendant l'allaitement, qui permet de se détendre et de remonter faire la sieste dans son bureau(xv)

A côté de cela j'ai une pensée émue pour certaines mamans, aux Etats-Unis, terre de progrès s'il en est, qui, après deux longues semaines de congé de maternité(xv*), reprennent le boulot en ayant entendu partout qu'il fallait continuer à allaiter pour être une bonne mère. Imaginez une seconde : votre corps ne s'est clairement pas encore remis de la naissance, vous passez des nuits complètement hachées, bien sûr on ne relâche en rien la pression au boulot "fautpasrigolervousvouliezl'égalitévousl'avez !" et en plus de ça il faut trouver le temps de tirer son lait. Moi à côté avec les 5 mois de Plume et la salle partagée seulement à deux, c'est le grand luxe !

(*) z'avez vu, je me connais, je ne m'engage en rien, "on verra". Mais bon avec la reprise des cours ça risque d'être un chouïa plus compliqué.

(**) et là comme ça dans le tram bondé en plus de mon sac de boulot, du sac à dos de transport de lait et de Plume en porte bébé je ne le sens pas trop, va savoir pourquoi, et puis janvier à Nancy, bon ce n'est pas le cas mais on me prédisait des températures négatives et de la neige donc dès le début j'y croyais moyen

(***) là ils abusent. Ils pourraient, c'est même en pente dans le bon sens !

(*v) enfin sans la clef les gens ne peuvent pas entrer, reste à savoir qui a la clef

(v) sauf si quelqu'un va dans une cour normalement inaccessible et colle son nez à un hublot caché quelque part

(v*) je ne sais pas qui a poussé le convecteur au max alors que c'est écrit sur un papier au mur (complètement replié sur lui-même et donc illisible (tant mieux)) que c'est interdit, mais je le/la remercie secrètement

(v**) bon le dossier dudit fauteuil est assez fatigué et donc pour ne pas risquer la galipette arrière par surprise(v***)mieux vaut l'adosser au mur

(v***) et avec les tuyaux du tire-lait ça pourraît être assez difficile de s'en dépêtrer

(*x) oui comme ça du coup on ne se ballade pas avec son pot de lait dans tout le bâtiment, et on ne le met pas là où les collègues risquent de le prendre pour du lait de vache et le mettre dans leur café. Pas que ce serait mauvais, c'est un peu sucré, mais j'aurais un peu envie de leur arracher les yeux.

(x) pas que je veuille prendre une douche, mais le lavabo est pratique pour faire sa vaisselle

(x*) ou comment être à la fois branchée et connectée, et écrire des billets sur son blog en guise d'activité destressante pendant qu'on tire son lait. Au passage un graaaand merci à MelaPomme qui me permet justement d'avoir les mains libres et de profiter du Wi-Fi ;o)
(x**) ou par peur de représailles physiques ou psychologiques, au choix
(x***) voire les remonte et les redescends parce que forcément j'ai oublié quelque chose et que mon bureau est tout là-haut au bout du couloir
(x*v) non ce n'est pas compliqué, c'est juste que j'ai du mal
(xv) en plus c'est même pas vrai, je ne sieste pas après. Avant par contre...

(xv*) post accouchement bien sûr, nul besoin de se reposer avant, ça se saurait

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Rhalala 11/01/2013 23:02

Faut bien que je râle, j'ai une réputation à tenir... Y'a une erreur dans le dernier renvoi. Ca devrait être (xv*) au lieu de (xv). C'est ça quand on veut en mettre trop rien que pour embêter le
lecteur... ;-)

Blabala 12/01/2013 10:48



Je file voir ça. Et j'ai corrigé les références temporelles du billet précédent suite à ta remarque orale. Comme quoi j'écoute même les gens qui râlent...



Aurélie 11/01/2013 20:19

Ah bah au moins ca a pas l'air trop mal pour tirer le lait en effet, c'est top quand ca peut être comme ca, moi j'ai tiré le mait aussi mais pas en bossant. Enfin bon quand je le tirais en néonat,
avec dans la chambre collective les parents des autres enfants, j'étais bien moins à l'aise, c'est moins productif.

Ah et pour le lait vert... C'est bizarre, jamais arrivé ici mais peut être que ca vient de son alimentation ( ??? ) ...

Blabala 12/01/2013 10:47



C'est crédible le coup de l'alimentation.



Boycocotte 11/01/2013 18:20

Tiens et à ce sujet au fait, il est de quelle couleur ton lait ? Parce que celui de ma collègue (qui tire son lait dans son bureau juste au-dessus du mien d'ailleurs, pas de salle pour ça chez
nous... mais des bureaux privatifs) est .. vert ! Je dois dire qu'elle s'inquiète un peu :-))

Blabala 12/01/2013 10:41



Euh légèrement jaune... attends je t'envoie une photo.


En tout cas ça peut arriver sans raison dramatique, cf.


http://www.mamaneprouvette.com/2011/12/du-lait-maternel-vert.html



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives