Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 20:33

Aujourd'hui, dernier jour d'école, et fête des anniversaires des enfants nés pendant l'été. Bulle part donc ce matin avec une grande boîte de cookies "faits par Papa"(*). Du fait de mon emploi du temps allégé ces temps-ci je vais la chercher à la sortie de l'école. Je la récupère complètement surexcitée, bondissante et souriante, d'autant plus qu'il fait beau et que nous allons faire un tour au parc. Je fouille tout de même son sac à dos et là : problème.

Vu que c'est moi qui l'ai déposée ce matin, je suis persuadée qu'elle portait un bandeau dans les cheveux, assorti à sa tenue du jour. Là plus rien, et comme c'est le dernier jour soit on le retrouve aujourd'hui soit c'est perdu. La tenue étant toute récente et jolie, je l'ai un peu mauvaise. Demi-tour, nous retournons à l'école. J'explique le problème à l'ATSEM (appelons-la S.) qui semble embêtée : en descendant elle a pris tout ce qui était sur les porte-manteaux, la classe aussi a été vidée, et elle ne voit donc pas du tout où peut se trouver ledit bandeau. Elle se retourne donc vers les enfants qui restent et leur demande si l'un d'entre eux peut lui dire où est le bandeau de Bulle. A cela une camarade répond "oui". Soulagement ! ... sauf qu'elle poursuit "…il est perdu !". L'espoir de S. retombe et elle semble un peu abattue. Elle demande à Bulle si elle l'avait en allant à la sieste et la réponse est oui. Elle va donc fouiller dans le dortoir, et Bulle dit que c'est sur sa couchette. Elles sont empilées et on ne voit rien de spécial entre. On demande à la demoiselle où c'est, si elle est sûre, et elle finit par nous dire "dans le trou". En fait les pieds de chaque couchette se glissent dans des trous prévus exprès dans celle du dessous. A force de dépiler, S. finit par trouver, chiffoné au fond d'un trou, LE bandeau. Avant de la quitter elle a le temps de nous dire que Bulle lui en aura fait voir jusqu'à la fin, et qu'elle espère qu'elle passera une bonne année l'an prochain, et un peu aussi que Bulle fera tourner en bourrique sa successeur(e?) parce qu'il n'y a pas de raison, elle est partageuse. Je pars un peu coupable en lui souhaitant de bien se reposer pendant l'été.

Et pour le fin mot de l'histoire du bandeau, la demoiselle nous a expliqué ce soir qu'au moment de la sieste elle n'arrivait pas à le remettre correctement et que comme elle n'avait pas le droit de se lever elle l'a mis au seul endroit où elle pouvait. Logique non ? 

Oui bon je me moque mais pas plus tard qu'hier j'ai perdu mon téléphone… à la maison. La bonne nouvelle est que contrairement à ce que voudrait la loi de Murphy, il avait à la fois les batteries chargées ET était en mode sonnerie… le truc qui n'arrive jamais. Je l'appelle donc depuis le fixe, me mets au milieu du salon et n'entends pas grand chose. C'est vaguement plus audible depuis l'entrée des chambres. Deuxième appel et j'hésite entre ma chambre et celle de Bulle. Troisième appel et même au milieu de la chambre le bruit est étouffé. Je finis enfin par retrouver mon téléphone qui était tout naturellement posé… entre les petites culottes et les maillots de corps de Bulle. L'endroit où bien sûr je l'aurais cherché en premier.

Qui a dit (pensé) "telle mère, telle fille" ?

(*) malheureusement rapportée entièrement vide :o(

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article

commentaires

Boycocotte 06/07/2012 09:01

Et est-ce que cela a été simple pour Mlle Bulle de comprendre que même si elle fêtait hier son anniversaire à l'école, elle n'avait pas 5 ans aujourd'hui ?
Parce qu'ici, situation identique (sauf que c'était un gâteau chocolat/poire en forme de nounours.. fait par papa bien sûr ;-) ), et le soir ça a été difficile de faire démordre le loulou de l'idée
qu'il avait 1 an de plus.

Blabala 06/07/2012 13:45



Non je crois que c'est bon. Elle demandait combien de temps il restait avant son anniv' depuis longtemps, et on lui disait : 2 mois, un mois 1/2... donc là elle sait que c'est dans moins de 4
semaines, et la fête à l'école a été annoncée bien après. Elle a digéré le fait qu'on le fêtait maintenant sinon il n'y avait plus de maîtresse pour le fêter.



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives