Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 20:00

 

Ajout : désolée, encore une fois ce billet est allé se cacher un jour trop tôt...

 

On ne peut pas dire que je sois toujours très délicate et adroite avec les objets fragiles... Je suis en particulier une experte pour tordre ou casser des lunettes. En m'asseyant dessus (*), en faisant un mouvement trop ample (**) voire même j'ai cassé un verre en… faisant un bisou. Oui oui, un bisou. Retrouvailles sur un quai de gare, j'arrive derrière Lux et tente de lui faire un bisou sur la joue par surprise. Il tourne la tête, les lunettes valsent et bilan un verre cassé. D'autant plus embêtant pour Lux qui a une correction assez importante. Depuis je me suis un peu calmée, mais ce sont les filles qui ont pris le relais.

Pour les verres ce n'est pas mieux. Nous avions un service de 6 verres à vin dont il ne reste que trois survivants. Du coup je me méfie : par exemple Lux n'a eu le droit de mettre une cruche pour aérer le vin sur notre liste de mariage qu'à la condition expresse que je n'aie jamais à y toucher. Il la sort, la lave et la range, et je me tiens à distance. Du coup elle a mieux survécu que les verres.

Mais ce coup-ci je crois que j'ai battu tous mes records. J'ai donc réussi à flinguer un radio-réveil. Comment ça ce n'est pas original ? Mais je ne vous ai pas encore dit comment. J'ai donc réussi à le détraquer totalement non pas en lui renversant un liquide dessus ni en le laissant tomber par terre, mais en raccrochant le téléphone !

Vous vous demandez comment cela est possible ? Rassurez-vous je me le demande moi aussi. Alors déjà le socle du téléphone est à côté du radio-réveil, ça aide. En plus j'avais un crayon dans la main, et le côté gomme a touché l'appareil. Oui mais bon une gomme, si ça appuie un peu sur un bouton ça peut le dérégler, l'allumer ou au contraire l'éteindre, ça j'aurais compris, j'aurais reréglé, mais là non.

Histoire de faire les choses en grand, la gomme magique a, d'un coup :

- flingué l'affichage digital (plus rien d'affiché, pas un n'importe quoi, pas un point ni une barre : rien !)

- allumé la radio. 

- et pour faire bonne mesure, désactivé tous les boutons.

Du coup au lieu d'un radio-réveil nous avons une radio sans réveil et sans boutons. Du coup pour l'éteindre il suffit de la débrancher. Pratique non ? Par contre merci l'ancienne technologie, comme ce sont des molettes qui règlent la fréquence de radio et le volume, nous pouvons toujours choisir ce que nous voulons écouter.

Un dernier détail : le radio-réveil que j'ai flingué, ce n'est pas le mien. C'est celui de Lux :o/

(*) oui mais bon quelle idée de laisser ses lunettes sur un fauteuil

(**) et hop les lunettes qui se mettent de travers et les montures qui se tordent

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Délire total
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives