Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 21:18

Eh oui, ça c'est de l'aveu un lundi matin. Je suis coincée. Enfin ça va mieux, je me soigne, mais ce n'est pas toujours facile.

Quoi ? Noooon vous n'avez tout de même pas cru... si ? Ben non, je ne vous parle pas de ces principes rigides dont je ne démords pas. Non pour ça je ne me soigne pas :o) Je ne parle pas non plus d'une tentative de contorsion derrière un lit pour attraper un doudou ou autre objet perdu et qui aurait échoué pour cause d'excès pendant les fêtes s'étant accumulés sur des parties accueillantes de mon corps(*). Je parle de mon cou. Moins rigolo du coup ? Pas si sûr (**) !!

Hier matin, dimanche donc, je me suis réveillée et ai senti tout de suite que les choses allaient mal se passer. A peine ai-je essayé de bouger que mon cou a dit non. Enfin il a plutôt dit "vas-y si tu veux mais je te préviens que tu vas prendre cher". Comme ce n'était pas mon tour de grasse mat'(***) je me suis levée et traînée jusqu'à mon ordinateur histoire de faire quelque chose. Après quelques minutes de tentative d'ignorer la douleur j'ai rangé mon panache et suis allée chercher la minerve en mousse, cachée comme de bien entendu pour pouvoir se faire mal en la cherchant un peu partout. Mais ma recherche est un succès et c'est donc avec une tête solidarisée à mon tronc que je me prépare à affronter le reste de la journée.

J'explique aux filles que je suis juste hors service et qu'il va leur falloir jouer gentiment en attendant leur papa, qu'elles veulent heureusement attendre pour le petit-déjeuner, ce qui m'évite quelques faux mouvements en plus, et ainsi je survis jusqu'au petit déjeuner où Lux prend le relais face à mon air pitoyable. Il va jusqu'à me rassurer quand je me compare à une limace, me disant que non je n'étais pas une limace, que la limace pouvait bouger, se tortiller etc. C'est bien de se sentir soutenue !

Je finis par aller me recoucher tellement je me sens mal, pour me rendre compte que même allongée j'ai mal. Et là Lux doit s'absenter et les filles veulent rester avec moi. Coooool :o( La bonne nouvelle c'est que Plume dort, et les filles, au vu de mes capacités limitées, vont chercher dans leur chambre une petite chaise chacune pour s'installer dans mon champ de vision limité, jouer aux devinettes, Bulle : "ça laisse une trace quand ça se promène dans le jardin ?" Oui. Crème : "une baleine !", ou me lire une histoire en me montrant les images : "non, là je ne vois pas.... toujours pas... tourne le dans l'autre sens... encore un peu... " au moins ça tue le temps

Un gramme de paracetamol plus tard ça va légèrement mieux. Le problème c'est qu'on oublie qu'on est coincé, on finit par bouger un eu et ouaaaaaille ! Le cou lui n'oublie pas, bizarrement !

Un autre truc rigolo avec les torticolis c'est que ça engendre des situations marrantes : Lux commence à me parler, j'interromps ce que je fais mais il s'arrête. Il attend. J'attends aussi du coup... et finalement après avoir attendu et réattendu il se rend compte que vu que ma chaise est tournée de plus de 90 degrés, il peut attendre longtemps s'il espère que je le regarde. La version robocop n'intégrant pas de module pour tourner sa chaise sans douleur je vais me contenter de... ne rien faire, ce que je réussis presque sans me faire mal. Presque.

Et le comble de la conscience professionnelle ? C'est qu'on fait ça le dimanche, et après une journée en mode loque, en pyjama, chaussettes, peignoir, minerve et écharpe, on est quelque peu mieux et on ne loupe pas une journée de boulot. Youhouhou !

(*) quoique, les fêtes ont remis en cause le principe de "je mange ce que je veux n'importe quand et en quelle quantité, m'en fiche j'allaite". Bon j'y croyais ça m'avait réussi jusque là mais là, non.

(**) je viens d'ailleurs de commencer sans prévenir par un jeu de mot. Relisez si vous l'avez loupé. Je n'ai aps fait un bac+12 en blagues nulles pour rien, non mais !

(***) eh oui quand on a trois enfants matinaux on fait des tours de grasse mat'. D'ailleurs là où on voit que la nature est injuste c'est que samedi, mon tour donc, Lux était aussi encore au lit à 8h20, heure à laquelle je me suis levée. Dimanche à 6h30 par contre j'étais déjà debout, et à 7h j'avais les 3 filles pour me tenir compagnie. La fête !

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Délire total
commenter cet article

commentaires

Aurélie 15/01/2013 13:04

Purée, sacré dimanche !

Ca va mieux alors j'espère ( je pense que oui si repartie au boulot )?

Blabala 15/01/2013 15:39



Oui, et aujourd'hui encore un peu mieux. J'essaie de ne pas faire trop d'expériences mais l'angle de rotation  de mon coup sans douleur augmente. Je porte juste un foulard de mamie, ce qui
est un moindre mal :o)



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives