Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 20:40

Aujourd'hui, en France , c'est la fête des mères. Pourquoi aujourd'hui ? Alors pour votre culture la fête des mères française a lieu le dernier dimanche de mai, sauf si cela coïncide avec la pentecôte, auquel cas c'est repoussé au premier de juin. Cette année pour la première fois mes deux filles m'ont offert un cadeau. Bon ça a été compliqué, il a fallu leur expliquer que oui elles l'avaient ramené le vendredi mais que non je ne devais pas le regarder tout de suite mais attendre dimanche. Elles me demandaient de regarder le paquet… mais sans l'ouvrir hein, voire même de deviner ce qu'il y avait dedans. J'ai donné le tout à Lux pour mettre les cadeaux en sûreté. Dans ces moments là on imagine, on se demande ce qu'on va recevoir, on prépare le sourire toutes circonstances pour dire, quoi qu'il arrive, "comme c'est joli !!!" d'un air assez convainquant , et pour se motiver on se rappelle de ses propres oeuvres, pour certaines encore affichées au mur de chez ses parents, et on relativise. Au final j'ai récupéré quatre cadeaux.

- Tout d'abord venant de l'école un "parchemin" plastifié avec au verso un poème et un "bonne fête maman" écrit par Bulle, et au verso du "graphisme" comme dit la demoiselle. Plein de cases remplies par les enfants selon leur inspiration.

- ensuite venant de la crèche une "boîte à bisous, pour y mettre un peu de tout". Le cadeau typique de fête des mères, décoré avec des morceaux de papier crépon de toutes les couleurs collées sur ladite boîte. J'ai d'ailleurs eu droit en boucle au slogan commercial écrit ci-dessus, de la part d'une Crème qui a eu du mal à comprendre que vu qu'elle me l'avait offerte cette boîte était à moi. Et du coup vu que je dois la garder pour montrer mon attachement je préférerais grandement qu'elle ne commence pas à arracher les morceaux de papier décoratif

- toujours de la crèche j'ai un collier, non pas de nouilles mais avec un pendentif contenant l'empreinte de main de ma minipuce. Vous vous dites que le pendentif doit être énooorme ? Eh bien non, je suis au regret de vous apprendre que vous n'êtes pas modernes. Il existe un matériau qui porte le doux nom de "plastique fou", sur lequel on peut dessiner, colorier, tamponner, poser sa main pleine d'encre. Jusque là rien de révolutionnaire, mais ça vient. Ensuite on met ce bout de plastique dans le four. Il se gonfle, se tortille, se recroqueville, vous donne des sueurs froides en pensant que votre oeuvre est fichue, mais étonnamment après quelque temps le plastique se remet à plat, sauf qu'il est devenu solide, il a pris de l'épaisseur, et sa taille a été divisée par 7. Du coup j'ai une toute petite main de Crème sur un coeur… que j'ai promené avec moi toute la journée, mais celui-là aussi elle a essayé de me le piquer.

- et enfin, le dernier mais non le moindre, du centre de loisirs une boîte à bijoux, décorée par ma Bulle sur des tons marron, qui apparemment a eu un coup de foudre pour les paillettes. Du coup mon lit en est recouvert, parce que forcément elle en a mis des tonnes et forcément ça ne colle pas, et que comme j'ai traîné au lit j'ai été assaillie de cadeaux. C'est chouette, demain je vais me balader pleine de paillettes rouges. Ça va le faire !

Au final je m'en sors plutôt bien(*), et j'ai même pensé à appeler ma maman à moi à qui je n'offre plus de colliers de nouilles mais qui aime toujours un coup de téléphone. C'est pratique, avec les filles j'ai un pense-bête pour ne pas oublier la fête des mères. Pour Lux c'est plus compliqué : la fête des mères au Luxembourg ne tombe pas en même temps, alors il ne peut compter que sur lui-même pour y penser.

(*) J'ai ramené une fois une famille de vide-poches, faits en poterie et donc totalement informes, et peints avant cuisson avec une peinture qui prend de la couleur à la cuisson (et donc je ne voyais rien en le peignant) du coup au final un mélange de jaune de vert et de rouge profondément moche. Une autre fois, et celui-ci est resté plusieurs dizaines d'années au mur (qui sait, il y est peut-être toujours) un tableau ou a été reproduit en laine une de mes oeuvres avec une maison aux tuiles rouge, et dans le jardin une personne (dame ?) blonde avec des lacets de chaussure tellement grands que les boucles lui remontaient jusqu'aux genoux. C'est à des trucs comme ça qu'on mesure l'amour de ses parents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Boycocotte 05/06/2012 09:12

Tu nous mets des photos pour qu'on visualise mieux ?
En tout cas, 4 cadeaux ! La chance !! Je n'en ai eu que 2... :-)
Mais bon, ils étaient sympas : un joli petit poème "qui rime en plus, t'as vu maman !" (sic) récité en boucle depuis vendredi ; et un vraiment joli carreau décoratif (dessous de plat ?) peint "à
partir d'une peinture" de ma fille.

Blabala 05/06/2012 21:39



SItôt dit, sitôt fait. Un billet rien que pour toi.



lafilledenancy 04/06/2012 01:26

Tu verras avec le temps tu finiras pas adorée la fete des meres lol ma mere aime de plus en plus ses cadeaux :p (surtout depuis que c'est fini l'epoque du colier de nouille lol) cette année c'est
kit pour ongle, manucure et epilation des surcils :p c'est quand meme autre chose :)

Melanie 03/06/2012 23:17

Je suis d'accord: ces fêtes servent surtout à mesurer/mettre à l'épreuve l'amour des parents.
Même souvenir de vide-poches en poterie maronnasse ici!

Blabala 04/06/2012 20:59



Beurk... ils se donnaient le mot pour nous laisser faire des trucs si moches ?



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives