Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 14:22

Il y a des mères indignes et des mères poules. Le plus drôle ce sont celles qui pointent dans les deux catégories. Qui sont capables à la fois de parsemer la tête de leur enfant porté contre leur ventre de sauce salade et autres restes de repas(*), qui préfèrent prendre une douche le matin pendant que leur homme dépose deux monstres à l'école/crèche et de les protéger contre un mode extérieur particulièrement hostile.

Je connais une telle mère pouligne, qui défendrait sa fille contre tous, et particulièrement des parrains/marraines indignes. Ce matin par exemple son ange de fille était en train, comme tout bon deuzan qui se respecte, de plonger les doigts dans sa tasse de lait et d'y prendre un plaisir certain. Lux, réveillé à cette heure matinale et le premier à se rendre compte du manège, a pris une voix ferme et virile pour lui dire d'un "non" péremptoire qu'elle devait arrêter son manège, et tout e suite. La demoiselle, vexée et surprise, est parti dans un numéro mélodramatique de pleurs apparemment convaincants qui ont fait fondre le coeur de sa maman pouligne. Pendant que votre dévouée rédactrice prenait un air entendu de celle qui croit fermement à la comédie du malheur. Seulement elle a rencontré un désaccord dans le regard de la mère pouligne qui s'est empressée de dire à la mère indigne que c'était un jugement hâtif et que peut-être la demoiselle c'était fait mal. Parce que non une deuzan qui pleure ça ne peut pas être juste pour impressionner la galerie, enfin l'enfant des autres oui, la sienne non.

Pendant le même petit déj la mère pouligne découvre une terrrible trace rouge au-dessus de la lèvre de sa fille et immédiatement croit à une allergie. Mais c'était compter sans la voisine sans coeur de sa fille/ En tant que mère indigne et blasée j'entreprends de lui faire une démonstration de mes dons de rebouteuse magicienne en faisant disparaître l'allergie d'un coup de bavette. La petite demoiselle venait de se boire un verre de jus de fruits rouges(**). Et là-dessus Lux en rajoute une couche en disant que si mon traitement de base ne fonctionne pas il peut avoir recours à un médicament plus radical : le gant de toilette. Nous sommes vraiment des sans pitié. 

En fait son souci de protéger sans répit sa pauvre deuzan sans défense(***) semble être un des symptômes de son mal. Elle tente elle aussi de se protéger du monde extérieur hostile. Ce matin pour aller à la piscine elle a finalement porté, pendant tout le chemin, MON gilet pendant que je recherchais les points d'ombre car je trouvais qu'il faisait un peu chaud en plein soleil.  Et cette après-midi a été pour moi le summum. Profitant de la sieste des enfants elle s'apprêtait à sortir faire des courses avec son homme quand je lui ai fait remarquer que son gilet long n'était pas indispensable(****). Elle m'a dit que peut-être j'avais raison mais que (pour sa tranquillité d'esprit) j'allais la laisser prendre quand même son gilet. Il a fallu que j'aille regarder le thermomètre du balcon, désormais à l'ombre, qui indiquait encore 26 degrés pour qu'enfin elle accepte de laisser son gilet sur place.

Vous vous dites sans doute qu'elle vient d'une région chode (à prononcer avec un o ouvert comme dans "litote", "hotte") mais même pas, enfin pas récemment : elle habite à Paris, où actuellement il fait la même température annoncée, mais le plein soleil en moins. Oui bon originellement elle vient du sud, mais les presque 18 ans qu'elle a passés en région parisienne devraient lui avoir permis de s'acclimater à des températures plus "tempérées".

Et là, pendant que j'écris ce billet, ces messieurs (Lux et Flamme) s'apprêtent à partir faire du shopping. Ils décident d'emmener TerribleTwo avec eux, elle accepte, avant de se diriger… vers son gilet en nous disant (en langage deuzan) "je mets ça moi". Autant dire que j'ai piqué un fou rire en pensant très fort au proverbe "telle mère, telle fille".

(*) au point que la serveuse refuse de lui servir un thé si elle ne dépose pas son bébé d'abord :o)

(**) pour sa défense, sinon elle va se sentir obligée d'écrire sa justification outragée ici, sa fille EST allergique à un aliment, qui lui fait des plaques rouges sur le visage, et qui n'a pas encore été identifié. N'empêche sur le coup elle a perdu une occasion de garder sa crédibilité.

(***) enfin sans défense il faut le dire vite. Si vous connaissez un ou une deuzan vous savez que c'est rarement le cas. Ce sont en général les beaucouplusdezan qui tournent en bourrique.

(****) elle portait déjà un t-shirt à manches mi-longues

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Boycocotte 24/06/2012 23:06

Bon, vu que depuis le post suivant je ne suis plus une MPA (mère pouligne anonyme), je réponds !
Et donc pour ma défense... j'avoue être un tantinet frileuse, mais au moins MOI je n'emmène pas mes filles en nuisette à 7h20 du matin et 16°C au soleil avec un seul gilet pour 2 et les jambes à
l'air... :-))

ps : le pire là-dedans, c'est que tu as même réussi à me faire rire !!
ps bis : "! = 8"... ça ne me rajeunit pas tout ce temps passé "dans le Nord" !

Blabala 25/06/2012 21:22



J'ai remis le 8 (qui est au-dessus du point d'exclamation sur mon clavier)


Pour les filles c'était pour ne pas réveiller ta fille et ton homme en allant fouiller dans la chambre. Et j'ai fait tourner le gilet à mi chemin d'abord !



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives