Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 20:31

Vu que ces billets ont l'air de vous plaire, j'en remets une couche, cette fois-ci avec Crème.

Mademoiselle commence à chipoter au moment de l'endormissement, en suivant le mauvais exemple de sa soeur. Elle fait la chipie, se relève, gigote, mais cela ne l'empêche pas de nous dire d'un air convaincu :

"Je peux pas ouvrir les yeux quand je suis couchée"    

La demoiselle fait ses expériences : 

"Est-ce que tu peu me marcher sur les pieds Maman ?" puis, après que je me suis exécutée "Ca fait mal !"

Elle essaie aussi de jouer sur la corde sensible, de nous impessionner, mais avec la délicatesse et la discrétion d'un hipopotame équipé de grelots :

Arrête de mettre la crême sinon c'est "hourible" !

Voire même des fois elle essaie de nous faire peur. Une fois par exemple j'avais commis un crime de lèse-Crème, je lui avais dit d'aller aux toilettes avant de se coucher. Mademoiselle, avec la culotte aux chevilles m'a regardé du haut de même pas un mètre et m'a dit d'un air grave :

"[tu ne m'envoies pas aux toilettes] sinon ze manze tes seins. T'aurais plus de seins pour nazer à la piscine."

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Crème
commenter cet article

commentaires

Boycocotte 01/06/2012 11:44

..il faudrait demander à Crème si elle a une idée sur ce dont les garçons ont besoin pour nager à la piscine...

Blabala 01/06/2012 21:17



Euh, je ne suis pas sûre, je ne pense pas avoir envie de lui remettre ces idées-là en tête :o)



Boycocotte 01/06/2012 08:47

C'est clair que les seins, ça améliore beaucoup la flottabilité.. c'est sûrement pour ça que les petites filles portent des brassards en attendant ;-)

Blabala 01/06/2012 09:22



Et pour les garçons, ils portent des brassards pour toujours ?



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives