Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 19:03

Oui je sais j'en ai déjà parlé, mais j'ai encore quelque chose à dire là-dessus ;o)

Quand on reste à la maison à des heures de bureau, on court un grand risque : celui de recevoir des coups de téléphone divers mais pas très variés en fait. Les différentes compagnies, des surgelés aux double vitrages, en passant par de l'électroménager ou la surveillance à domicile. Oui bon on peut ne pas décrocher, mais bien sûr ils appellent en numéro caché, et comme mes beaux-parents aussi car ils passent par Skype, il faut bien que je décroche tout de même.

Parmi mes connaissances il y a des comportements très variés à l'égard de ces démarcheurs.

- Un collègue raccrochait systématiquement dès qu'il comprenait que les gens au bout du fil étaient des démarcheurs. Il disait juste allo et puis rien, mas au revoir, pas non merci, il raccrochait. C'est rude, mais au moins ça économise du temps. Et puis on n'a pas à expliquer pourquoi on n'est pas intéressé par leur super offre à tarif réduit d'un lot de surgelés dont ils nous ont demandé avant si on aimait ça ou pas et ce pendant presque 10 minutes.

- Certains sont trop gentils/timides. Ils écoutent gentiment tout le baratin avant de dire qu'ils ne sont pas intéressés. Seulement parfois quand on laisse parler les gens ils s'imaginent avoir gagné, pensent que du fait qu'on leur a laissé tout expliquer on doit au moins prendre quelque chose, et là ça devient difficile. C'est sûr qu'après avoir refusé trois fois dont au moins une très clairement (et si on n'est pas clair on est perdu) on ne sait plus trop quoi dire. Et quand on commence à en avoir marre on finit par devenir désagréable au téléphone et on se prend des reproches de notre interlocuteur comme quoi lui/elle nous parle gentiment, et que nous pourrions en faire autant. Euh c'est bien gentil mais au départ on n'a rien demandé. On les a écoutés par politesse, ils nous ont fait perdre notre temps au moins autant qu'ils se sont efforcés à perdre le leur, et personnellement ça m'énerve encore plus de me faire enguirlander, d'où mon appartenance à la troisième catégorie.

- D'autres écoutent le début puis essaient d'en placer une pour dire que non ils ne sont pas intéressés, que merci et au revoir. C'est ma stratégie en général. Le but étant de leur laisser placer leur première phrase(*), puis de profiter de leur temps de respiration(**) pour placer le "non, merci, bonne journée", voire même "bon courage" si la personne a l'air aimable au bout du fil. Mais ils abandonnent difficilement : souvent même après ça ils continuent "mais vous ne savez pas que ...". Auquel cas il faut rester ferme, et si la personne ne veut pas accepter la défaite arrêter ses/nos souffrances en appuyant sur le bouton "raccrocher".

- J'aime bien aussi manier l'humour, comme je vous le racontais par ici en renvoyant les vendeurs de fenêtres et volets roulants à mon hébergeur, à savoir le CROUS, qui me laissait vivre avec une fenêtre fendue.

- Mais tout dernièrement j'ai testé une nouvelle stratégie non brevetée. Il faut dire que ces derniers temps je suis souvent à la maison et donc en première ligne pour les coups de fils inintéressants. Et là c'était au moins la deuxième fois en à peu près une semaine qu'une entreprise dont je n'ai pas retenu le nom était chargée de contacter toutes les personnes agées de mon quartier, et puis la dame ajoutait "c'est bien votre cas ?". Là je dois dire ça m'a un peu énervée. je lui ai donc répondu que si on évitait de me poser 30 fois la question j'éviterais de leur donner 30 fois la même réponse : non, je n'étais pas retraitée(***). Eh bien figurez-vous que pour la première fois de ma vie la conversation s'est arrêtée, parce que la dame… m'a raccroché au nez !!! Si si, j'ai réussi cela. Un exploit ma foi, même si on est toujours un peu désagréablement surpris de parler à une sonnerie. Bon pour la prochaine fois je tenterai plutôt la suggestion de Tornade : leur dire que là je suis occupée, mais qu'ils peuvent rappeler. Quand ça ? Dans une bonne trentaine d'années !

Oui bon je culpabilise un peu pour ces gens qui fotn des boulots pas rigoos du tout, mais s

(*) sauf bien sûr quand ils réussissent à dérouler une phrase de 5 minutes chrono

(**) mais certains doivent avoir un entrainement à l'apnée, ce n'est pas possible, ils ne respirent donc jamais ?

(***) et d'ailleurs avec les soucis de financement des retraites ça risquait d'être dans bieeeeen longtemps

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Le pire de la pub'
commenter cet article

commentaires

Yttreza 05/08/2012 21:39

Vu que tu as du temps en ce moment, tu peux tester le contre questionnaire http://egbg.home.xs4all.nl/EGBGcontrescenario.pdf

Je le fais quand j'ai le temps au boulot (oui parce qu'on est démarchées aussi au boulot et x4 car nous sommes 4 !)

Blabala 10/08/2012 08:39



J'a-dore !!!! Je ne suis pas sûre de savoir le mettre enpratique mais c'est ssuper. 



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives