Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 18:51

Hier j'ai assisté à ma troisième réunion de rentrée. Je vous avais déjà parlé de la première ici, et pour la deuxième le

principal fait marquant était l'absence de participants car le mail qui annonçait le programme n'était pas arrivé jusqu'à nous. Alors bon avec juste un mail à 9h28 pour nous dire "on vous attend c'est maintenant" c'était un peu léger pour avoir du monde.

 

Alors d'abord un point à préciser. Les gens ici ne sont pas long à la détente, et les nouveaux arrivants ne sont pas déprimés au point qu'il faille les accueillir trois fois pour qu'ils se sentent mieux. Non, je bosse plus ou moins pour trois tutelles différentes et du coup je me suis fait accueillir trois fois.

 

Dans cette nouvelle réunion d'accueil il y avait tout d'abord une "barrière anti cancres" :o) à savoir que l'accès au tiers du fond de la salle était condamné avec de la rubalise. Oui parce que les profs qui critiquent les étudiants peu studieux qui se mettent tout en haut de l'amphi pendant leurs cours et rêvent à autre chose ... ces mêmes profs s'asseyent étrangement au fond, et pianotent sur le clavier de leur ordinateur tout en écoutant les choses qu'on leur raconte. Et on nous a raconté comment la "boîte" fonctionnait, avec tout plein de noms de personnes, d'acronymes et de services que j'utiliserais bien un jour si je n'oublie pas leur nom entre temps.

 

Ce qui a été le plus marquant dans cette troisième réunion, c'était le pot qui la concluait. Enfin pour être précise, la réunion ayant pris un peu d'avance, nous avons eu le droit à une pause entre la fin et le pot. Je suis quand même revenue par curiosité car le thème était "spécialités lorraines". Pas mal de monde s'est posé la question de ce qu'il pourrait bien y avoir à un tel pot, parce que la potée lorraine ou la mirabelle à quelques 40% d'alcool ça semble un peu risqué pour un pot.

 

L'heure fatidique arrive, et nous découvrons le pot : il y avais des petits fours et autres gâteaux sucrés et pas spécialement lorrains, mais par contre on y trouvait également ... une boisson à la mirabelle et ... du pâté lorrain.

 

C'est bon le pâté lorrain, c'est clair, je vous en ai même parlé ici. Oui mais seulement là il était ... 16h, et du pâté au goûter il faut oser. De plus à cette réunion il y avait pas mal d'étranger (Russie, Pakistan, Roumanie, Italie, Luxembourg, Chili, Argentine, Pologne...) qui ont dû se dire que vraiment les Français avaient des habitudes culinaires assez spéciales. De la pâte feuilletée fourrée à la viande marinée au vin blanc et aux épices, c'est loin d'être mon goûter idéal.

 

A côté du pâté il y avait aussi des cruches de boisson à la mirabelle. Bon ce n'était pas du tout à 40°, mais un peu alcoolisé tout de même (je dois ici en croire le témoignage de mon envoyé spécial boissons alcoolisées). Ca arrive un peu d'alcool aux pots, en milieu/fin d'après-midi et s'il est léger, pas de problème. Mais là ils avaient tout prévu. Tout d'abord, trônant au milieu du buffet, se trouvait un grand panneau disant "à consommer avec modération". Oui bon ça on sait, et ce n'est pas avec quelques  cruches pour une cinquantaine de personnes que l'on risquait de déclencher une émeute d'alcooliques.

Bon déjà le panneau je ne l'avais jamais vu, mais ce n'est pas tout. Il y  avait également, et quasiment en plus grand nombre que de participants à la réunion, gracieusement fournis par les organisateurs ... des alcootests !!! Oui oui je suis sure et je ne me trompe pas. J'en ai même pris un en partant. Je dois dire tout de même que cela m'a laissé une impression mitigée : soit on ne propose pas d'alcool, soit on le fait en quantité modérée et on fait un tant soit peu confiance aux gens... enfin bon je ne suis pas une experte. Et ça m'a même amené à me demander s'il n'y avait pas une règle qui disait qu'ils sont responsables et qui ait fait qu'ils prennent toutes ces précautions (*).

 

Vous vous demandez sûrement à quoi cela peut me servir d'en avoir pris un vu que je ne bois jamais d'alcool (**) ? Eh bien ce n'est pas pour moi, mais pour Lux. Vous vous dites alors que je ne lui fais pas confiance ? Mais si bien sûr, je sais qu'il ne prendrait pas le volant avec trop d'alcool dans le sang. Il me demanderait de conduire à sa place. Et c'est justement que réside le problème. Il sait que je n'aime pas conduire, et il veut m'encourager à conduire plus souvent. L'alcootest me permettrait donc de prouver que oui il a bien trop bu et que donc je dois conduire à sa place, et que ce n'est pas une ruse de sa part (***).

 

Pour conclure j'adresse mes plus sincères condoléances (****) au monsieur de l'accueil qui a dû passer une bonne heure, sans pouvoir quitter son poste de travail, et ce dans les effluves le pâté lorrain.

 

(*) d'ailleurs si vous avez déjà vu un pot organisé par votre boulot et qui comprenait un panneau contre l'ivresse ou des alcootests votre témoignage m'intéresse. A l'inverse si ça vous surprend autant que moi je me sentirai moins seule.

 

(**) Pôti, ressortir la seule histoire que tu connais à ce sujet est interdit pour cause de prescription !

 

(***) oui ce coup là est très tordu, mais je vous rassure, on m'a aidé à le trouver :o)

 

(****) j'ai vérifié (merci le TLFI (*****)), on peut utiliser le mot dans un contexte où on prend part à la douleur de quelqu'un ce qui est le cas. Je promets qu'aucune personne ou aucun objet n'est mort pour les besoins de ce billet ... à part peut-être le sens de l'odorat du monsieur de l'accueil :o/

 

(*****) Trésor de la Langue Française Informatisé (******), accessible gratuitement en ligne.

 

(******) Boycocotte c'est bon là l'ordre des astérisques ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Anonyme 28/11/2011 08:16

Mince, j'ai dû me tromper d'anecdote...

Blabala 28/11/2011 08:58



Pffffff t'es limite pas crédible sur ce coup là.



P... anonyme 27/11/2011 20:26

Ben, c'était ta façon à toi de te détendre le vendredi soir après une dure semaine...

Blabala 27/11/2011 22:39



Quoi ????



Boycocotte 27/11/2011 15:33

..Et moi qui croyais naïvement que l'histoire du Ricard, c'était une vengeance des Bretons contre les Marseillais :-)
L'auteur de ce blog aurait-elle un lourd passé à cacher ?

Blabala 27/11/2011 19:52



Pas lourd, mais quand on parle de moi et d'alcool il y a toujours cette histoire qui ressort...


Vas-y Pô ... euh anonyme, faut que tu expliques maintenant...



P... euh non, anonyme 27/11/2011 08:59

Y'en a qui jouent les prudes, mais ce n'est pas donné à tout le monde de savourer le Ricard pur à la bouteille... hi hi hi

Blabala 27/11/2011 13:10



Je savais bien que je ne pouvais pas te faire confiance ... gare à toi quand on se revoit !!!



Pôti 27/11/2011 08:56

Dans des contrées plus civilisées, l'alcool est même interdit aux pots, "sauf autorisation exceptionnelle du directeur" (c'est inscrit dans le règlement intérieur, même...).

Blabala 27/11/2011 09:54



Ici c'est le directeur qui a organisé le pot... alors je crois qu'on avait une autorisation spéciale...



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives