Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 19:56

Aujourd'hui journée joyeuse au boulot, car pique-nique prévu avec des collègues le midi. Je pars bien équipée : une bouteille entourée de packs froids, un clafoutis(*), une nappe de pique-nique et… mon cale dos(**). Seulement les prévisions météo et la couleur du ciel sont peu encourageantes. Je scrute donc pendant toute la matinée mais ça n'a pas l'air de vouloir pleuvoir tout de suite, donc j'y vais. Ambiance sympa, mes collègues m'ont même proposé plein d'idées de prénoms, que je vous laisse juger : Thècle, Agripine, Hermenthrude et Frédégonde. Je sens que je vais remporter un franc succès auprès de Lux quand je vais les lui suggérer. Au final on a vu la pluie… quand on avait presque fini de ranger.

Après ça une tâche plus difficile : assister à des exposés scientifiques sans piquer du nez, et je m'en suis presque bien sortie. Arrive l'heure d'aller chercher les filles, toute seule car l'organisateur des exposés de la journée n'est autre que Lux, qui du coup doit y rester jusqu'à la fin. Il commence à pleuvoir. Ca tombe bien, j'ai pris mon parapluie ce matin. Je fouille dans mon sac : rien. Et là je me rappelle… que j'avais pris ledit parapluie pour le pique-nique, pour faire fuir la pluie, avec une grande efficacité d'ailleurs. Oui sauf que là j'ai une collecte de filles de 1h15 devant moi, je suis sans grigri pour faire fuir la pluie ET sans protection. C'est malin. J'ai donc récupéré les filles, qui elles n'ont pas oublié leur ciré à l'école/crèche, tout en créant une nouvelle discipline de concours pour défendre l'image de la femme dans le monde : concours de T-shirt mouillé version gros bidon. Pas un grand grand succès pour tout dire. 

De retour à la maison, je lance une lessive, puis l'arrête. Mamzelle Crème vient en effet d'entrer dans la buanderie/les toilettes, de piétiner sur place. J'ai eu le temps de la monter sur le marchepied, mais PAS de baisser ses vêtements. Attente de deux minutes, ouverture de la machine jetage de tous les habits de Crème dedans, et nouveau départ de la machine. Soirée reposante pour résumer.

Bon ça a mieux continué : les demoiselles se sont occupées tranquillement pendant que je faisais à manger et ont enfilé leur repas sans même râler. Et pour finir après un passage éclair de Lux, qui du coup se retrouvait dans le rôle du papa chéri couvert de bisous, je me retrouve seule devant la télé à me faire une soirée foot. Je regarde quand même un match de l'équipe de France, on ne sait jamais, au cas où ils se feraient sortir dès les matchs de poule je pourrai au moins dire que j'en ai vu un. Ils nous racontent que la France est invaincue depuis 23 matchs... oui bon elle se fait quand même mener 1-0 par la Suède... pas brillant.

(*) qui exceptionnellement avait été fait par moi-même. Et ça se voyait : mirabelles/framboises. Pas très académique, mais vu qu'il en restait un misérable morceau à la fin, ça devait être bon.

(**) mais si vous connaissez, ces sièges de camping au ras du sol qui maintiennent le dos justement. Pour les ronchons qui commencent à se dire un truc du genre "gnagnagna femme enceinte dos fragile" détrompez-vous. C'est pour Lux que j'avais acheté un tel siège à la base, c'est son dos qui est fragile, et le fait de porter deux chipies qui le lui a détruit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives