Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 07:00

Il paraîtrait qu'à part le fait d'être maladroite, j'ai un trait de caractère assez caractéristique. Un qui fait que si j'arrête de parler une heure de suite on croit que je suis malade.

Il se trouve que ça aussi a l'air d'être génétique/contagieux et j'en ai eu l'illustration hier.

 

Je rentrais en tram à a maison avec ma fille cadette, première expérience (réussie) de voyage sans couche (mais avec une serviette de toilette pour protéger mes genoux, (je veux bien croire en elle mais pas passer pour une incontinente dans la rue (ça m'est déjà arrivée (mais ça n'a rien à voir avec Nancy donc rien à voir avec ce blog (et puis vous la connaissez tous cette histoire, non ? (*))))) quand elle a pointé notre voisine du doigt en disant "é une dame". Oui c'est une dame. "é une dame austsi.". Oui. "è un messeu", etc. Et de me détailler les différentes personnes "elle descend la dame ?" Oui elle descend. "Le messeu l'est na (noir)". Oui, il est habillé en noir. "La dame l'est lou" (non pas lourde, rouge !). Oui, elle est habillée en rouge. "est ento là la dame" Oui, elle est encore là (x4). Elle a du croire qu'elle n'était pas la bienvenue à force, et je sortais mon sourire le plus innocent pour ne pas qu'elle croie que j'avais dressé ma fille pour la virer et avoir plus de place.

 

Et pendant tout ce temps les gens rigolaient, elle leur disait "bonlou[r]", "aulela" (au revoir) quand il descendaient du tram, et j'attendais avec un peu d'angoisse le moment où elle allait pointer un monsieur du doigt (ou l'inverse) et dire "dame" (ou l'inverse). Finalement, la démonstration de "comment embarrasser sa mère en une seule leçon" n'est pas venue d'une inversion de genre mais a commencé quand elle s'est mis à gratouiller/chatouiller le dos d'un monsieur. Là il s'est retourné et je me suis sentie obligée de dire que ce n'était pas moi... et bien sûr le "public", qui se renouvelait partiellement à chaque station, rigolait de plus belle.

Elle ne s'est pourtant pas arrêtée là, elle a pointé une dame un peu plus loin et a dit "la dame l'est alillée". Oui, la dame est habillée (ça veut dire quoi, que les autres non ?). Le public a apprécié la remarque à sa juste valeur, et j'ai dû l'excuser en disant que nous venions d'une région où les gens prenaient le tram tout nus (ben oui quoi, vous n'auriez pas dit ça, vous ? Y'a pas de raison qu'elle soit la seule à faire rire les gens).

 

Autant dire que, quand nous sommes descendues, Amélie a reçu pas mal de réponses à son "au lela :o)".

 

(*) Et voilà comment, subrepticement, une mère de famille, gaga de ses enfants comme il se doit, réussit à caser une victoire de propreté dans un article qui n'a rien à voir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Crème
commenter cet article

commentaires

-marie-thérèse 17/09/2011 12:16


Une illustration parfaite !!! Nous l’avons bien apprécié. marie-thérèse


bonjournancy 18/09/2011 20:32



Merci.



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives