Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 22:51

Profitant des vacances, de la sieste des filles et de deux grand-parents consentants nous sommes allés cet après-midi au cinéma. Je sais que ça fait un certain temps que c'est sorti mais nous n'avions pas encore vu "Intouchables". Et bien je dois dire ça fait trèèèès longtemps que je n'avais pas autant ri devant un film (*). J'ai dû me retenir pour ne pas faire trop de bruit et même à un moment souffler pour me calmer. J'en ai même pleuré de rire, et je n'ai pas souvenir que ça me soit déjà arrivé. Bon pleuré tout court ça ça m'arrive régulièrement, devant tout et n'importe quoi. Mon record ? J'ai pleuré en regardant les visiteurs (**), oui je sais ce n'est pas brillant. Mais pour intouchables ça décape, c'est bien joué, et pour une fois on ne voit pas les seuls gags drôles dans la bande annonce ...

 

Oui bon d'accord le film m'a beaucoup plu, mais bon ça ne fait pas rire dans les chaumières tout ça. Alors je vais vous raconter les à-côté(s?). Tout d'abord comme ça fait un moment que c'est sorti et que nous nous attendions à être peu nombreux dans la salle (***) nous sommes arrivés à la bourre ... et l'attente aux caisses s'annoçait longue ... près de 200 personnes devant nous. Et 30 places restantes dans la salle. Bon pour la plupart étaient des enfants qui allaient voir plein de films américains comme les chipmunks ou d'autres choses dont j'ai oublié le nom. Au final on nous (les spectateurs pour intouchables) a fait passer devant vu que notre salle était quasi pleine donc ils pourraient lancer le film, et quand nous avons acheté nos places il en restait ... 5 (sur une salle de 200 places..) !!! Merci Maman !

Bon nous avons eu un méga coup de bol : deux places libres dans la même rangée et une dame qui veut bien se décaler pour que les places deviennent contigües ... au milieu de la salle face à l'écran... chouette !

Ce qu'il y avait de particulier à cette séance c'étaient la densité de personnes âgées au mètre carré. Bon elles ne sont pas plus bruyantes que d'autres, n'ont pas leur portable qui sonne au milieu du film, certes, mais elles font parfois des remarques un peu ... typées. Par exemple dans une scène assez rigolote par ailleurs Driss découvre qu'il va devoir mettre des bas de contention à son employeur (sinon celui-ci a des problèmes de circulation et risque de s'évanouir). Là il dit que non, il ne va pas lui mettre ça, il a son honneur ... et j'entends sur ma droite "et c'est dur à mettre les bas de contention". Bon je n'ai pas renchéri sur le coup, même si j'aurais pu (****)... et la scène a continué. Driss chambre son patron, le compare à une dame, mais finit par lui enfiler ses bas, et là j'entends derrière moi "et il les a bien mis en plus !". Là c'est sûr, avec des ados je n'aurais pas entendu les mêmes remarques.

 

De nombreux éclats de rires plus tard, et les yeux rouges (oui j'ai pleuré aussi ... mais ce n'est pas une surprise) nous sommes retournés au monde normal.

En rentrant nous avons trouvé la maison toute calme : les deux filles dormaient encore à 16h. Un instant je me suis dit que c'était cool pour mes parents, ils avaient eu plein de temps pour se reposer ou faire autre chose ... un instant seulement. Après ils nous ont raconté que les filles avaient fait le bazar jusque 15h. Au programme ? Les deux filles ont fait semblant d'être calmes jusqu'à ce que Mamilou descende, puis se sont mises à faire les andouilles, se sont fait enguirlander par mon papa, puis Crème a été changée de chambre, a profité que son Papilou était redescendu pour filer dans le lit de sa soeur, s'est fait remettre dans l'autre chambre, et a réussi alors que mon papa n'était qu'à deux pas de passer encore subrepticement d'une chambre à l'autre. Elle s'est refait enguirlander et remettre au lit, et mon papa n'a trouvé comme seule solution que de s'asseoir physiquement entre les deux chambres pour éviter toute nouvelle évasion. Et là ... ça a marché !

 

(*) oui bon à part des films des filles, genre Bulle qui fait un bisou à son image dans le miroir, un autre d'elle où elle démontre la rapidité de ses réactions, enfin bref pas devant un film commercial.

 

(**) ... (2)

 

(***) ma maman nous avait même dit qu'on serait seuls dans la salle ... oui tiens je la retiens sur ce coup là !!

 

(****) parce que les collants de contention quand on est enceinte jusqu'au fond des yeux, c'est coton aussi. Mais bon je ne voulais pas me lancer dans un combat rhumatismes contre gros bidon et surtout je voulais écouter le film

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans A voir - à faire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives