Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 14:15

Bon je dois l'avouer, histoire de survivre, j'ai eu de l'aide pour la petite semaine sans Lux. Les gentils grands parents sont venus m'aider tour à tour, histoire que je puisse sortir un peu la tête de l'eau. Bon le week-end j'ai géré toute seule, ben oui pas d'école donc au pire on laisse la vaisselle s'entasser, on reste en pyjama et c'est gérable. Enfin c'est ce que je croyais. Au final les filles ont été lavées et habillées, la cuisine était encore fréquentable mais c'était un peu fatiguant.

 

Ours est venu le premier, dimanche soir tard pour finir son w-e chez lui tout en étant là à temps pour le lundi matin. Il est venu seul, Tornade ayant d'autres vents à souffler ailleurs(*). J'étais prête pour son arrivée : du pain presque rassis(**), du thé fort qu'on n'aime pas mais lui oui(***), un peu de vin rouge et un plateau de fromage bien garni. Il était venu seul mais il a complètement assuré, de l'essayage des "lunettes fleur" roses de Crème à la dépose de plume à la crèche en porte bébé. Bon, il ne s'est pas battu pour changer des couches de Plume mais déjà j'ai beaucoup de chance qu'il accepte de s'immerger dans un monde de piaillements, de gestion de situations de crise comme "non je ne veux pas des leggings, je veux un col-lant !!!" et de rose pendant  presque deux jours.

 

[mise en garde : le paragraphe suivant est plein de mauvaise foi, merci de lire entre les lignes et de comprendre ce que je pense vraiment, ça ne devrait pas être trop difficile ;o)]

Deux jours plus tard ce sont SuperBopa et SuperBoma qui ont pris le relais. Bon là je dois avouer que je compatis beaucoup avec ceux qui ont des beaux-parents affreux. Les miens sont bien pires, je vous laisse juger :

- Ils ont tout d'abord repoussé un rendez-vous médical pour venir nous voir. Tout ça pour me faire culpabiliser de faire passer mon petit confort avant leur santé. Déplorable

- Ils ont ensuite apporté avec eux de quoi faire à manger pour tous les midis/soir de leur séjour. Bon ça peut paraître louable, je n'avais qu'à mettre les pieds sous la table tout était prêt quand je rentrais du boulot, mais bon vous verrez bien là une critique ouverte de ma capacité à nourrir mes enfants correctement. Lamentable.

- En rentrant du boulot j'ai été incapable de mettre la main sur mes chaussons. Ca tombait bien, on a des chaussons d'invités. Modulo des pieds orange je ne marchais pas à pieds chaussettes(*v) N'écoutant que ma bonne éducation j'ai décidé de ne pas les accuser directement de cleptomanie et d'attendre qu'ils repartent pour qu'il y ait un peu moins de choses dans le salon. Un peu méfiante cependant, et voyant un sac plastique à eux là où se trouvaient avant mes chaussons j'ai jeté un oeil dans le sac pour y trouver... mes chaussons justement(v). Pas les leurs, pas leurs chaussures, non, juste mes chaussons. MES chausssssons. Ça ne peut pas être une coïncidence ! Pitoyable.

- A leur départ ils ont prétendu avoir cherché sans succès le sac pour ranger le lit gonflable qu'avait utilisé SuperBopa. Je ne sais pas vous mais moi j'y vois une manière indirecte de critiquer mon sens du rangement approximat... euh parfaitement irréprochable. Ils ont bien précisé avoir vidé leurs poches leur sac, leur valise  et leur voiture, histoire de me montrer le temps que je leur avais fait perdre. A mon retour je me suis mise à le rechercher. J'ai essayé d'abord les endroits classiques, on ne sait jamais, pour finir par le retrouver, bien plié, rangé dans l'armoire du dressing avec les couettes et oreillers qu'ils y ont mis eux-mêmes. Là pour l'interprétation j'hésite entre l'envie de me montrer qu'ils ont dû tout ranger eux-mêmes, ou juste me faire tourner en bourrique dans toute la maison pour chercher ce qu'ils avaient caché. Scandaleux.

- Enfin je ne sais pas s'ils n'ont pas apprécié l'odeur générale de la maison ou du garage, mais en partant ils ont bien pris soin d'ouvrir ledit garage, qui malheureusement ne se refermait pas tout seul. Bon à leur décharge on leur a donné une télécommande pour ouvrir la grille sans leur dire qu'elle possédait deux boutons dont un pour ouvrir le garage. La bonne nouvelle c'est que les Nancéiens sont soit très honnêtes soit pas assez imaginatifs pour croire que des farfelus pouvaient avoir laissé leur garage ouvert sans être juste à côté dans la maison. Ca tombe bien ;o)

 

Oui bon je sais j'ai été médisante, mais c'était histoire d'amuser la galerie. Un très grand merci donc à mes trois aides en gestion de mistinguettes surexcitées. SuperBopa n'a pas sourcillé quand Kiki(v*) faisait l'andouille dans le canapé au lieu de se préparer pour l'école.

 

(*) c'est fou ça mes parents ils n'ont jamais été aussi occupés que depuis qu'ils sont à la retraite.

(**) bon il ne datait que du vendredi mais bon ici le pain n'a pas le temps de rassir, je fais ce que je peux !!!

(***) au final je me suis gourrée, même pas fichue de prendre le bon thé. Pfff.

(*v) ce n'est pas de moi, mais je l'ai entendu une fois et j'aime beaucoup

(v) une fois de retour chez eux, SuperBoma a essayé de m'expliquer sans étouffer de rire (et avec un succès mitigé en ce qui concerne le rire) que c'était SuperBopa qui avait fouillé dans ledit sac, sorti les chaussons de SuperBoma, puis les y avait rerangés... apparemment sans les regarder très attentivement. Tout ça bien sûr ne serait pas arrivé si mon mari ne m'avait offert des chaussons, très confortables, soit, mais dans une boutique réservée aux plus de 50 ans.

(v*) vous ne connaissez pas Kiki ? Moi, Pupuce, je la connais très bien. Ca se voit que vous n'avez pas "joué à l'hôtel" avec Crème

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Aurélie 25/03/2013 19:42

Wouah quelle super famille ;) !
La mienne est bien aussi hein mais tu es gâtée je trouve ;) !

Blabala 27/03/2013 09:56



Merci pour eux :o)



Boma et Bopa 23/03/2013 18:20

Merci Marie .... on a bien ri

Blabala 23/03/2013 20:40



Ravie de voir que vous acceptez les critiques constructives :op



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives