Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 12:50

Quand on achète une maison, les choses sont compliquées, et je vous en ai assez raconté. Mais quand tout semble vouloir bien se passer : date fixée (vendredi), tous les papiers obtenus, les sous arrivés, ça paraît trop simple.

Ah non mince, il manque encore une chose à fixer après : la date du déménagement. Avec l'arrivée proche d'un bébé on a envie d'être dans une nouvelle maison, de s'y installer et de tout mettre en place avant. Oui seulement quand la signature est prévue pour 4 jours avant le terme, difficile de prévoir. Mais tout de même, avec la date qui approche, on finit par croire qu'on sera là. Du coup la procuration que j'ai eu tant de mal à avoir ne va peut-être servir à rien, mais qu'importe.

Récapitulons :

- vendredi : nous récupérons les clefs le soir (tard, probablement). Oui maintenant je suis optimiste, j'y crois. Au pire on n'a pas la maison, on est à la rue dans 2 mois 1/2 car le préavis de départ est déposé, et on a une cinquantaine de cartons qui décorent le salon et qu'on devra dépiler quand Crème ou Bulle nous réclamera un peuuuuuzeuuuuule. Du coup je préfère l'optimisme.

- samedi et dimanche : nous serons bien occupés en plein transportage de cartons et montage des meubles apportés par mes parents. De plus louer une camionnette en semaine c'est plus facile et moins cher. Oui c'est pas comme si on avait une situation compliquée, autant optimiser financièrement au maximum(*).

- mardi, rendez-vous à la maternité où ils vont peut-être décider de me garder ou d'aider à déloger la demoiselle.

- mercredi -> vendredi : si ça se trouve ça ne fonctionnera pas le premier jour, et du coup ça peut trainer un peu. Tout ça fait que je pourrais ne rentrer à la maison que le week-end, date vers laquelle mes parents risquent de partir.

Comme le dirait Conan Doyle, "Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité." Et là tout devient simple et évident : le déménagement aura donc lieu… lundi ! Mais oui si on y réfléchit un peu(**), c'est la date la plus probable pour que je ou du moins Lux soit là. Ca plus deux collègues adorables et pas partis en vacances, et tout devient jouable. Et pour vous faire une idée de l'adorabilité de ces collègues, l'un débarque avec sa fille, baby-sitter favorite de Crème et Bulle, et l'autre m'a envoyé un mail disant qu'il serait là sans même que j'aie eu le temps de lui demander moi-même. Tout ça bien évidemment en sachant que, dans l'hypothèse où je serais en train d'écrabouiller la main de Lux, toute rougeaude et en train de souffler comme une machine à vapeur lundi matin, ils déménageraient… avec l'aide de mon papa, sans Lux ni moi qui les abandonnerions en les laissant déménager seuls tous nos meubles. Eh oui, c'est chouette de nous avoir comme collègues/amis(***), ce n'est pas du tout un piège comme histoire.

J'ai donc calculé que vendredi je serai à la signature, samedi et dimanche j'aiguillerai les transporteurs de cartons, voire j'encartonnerai un peu aussi, lundi j'encouragerai les déménageurs tout en jetant un oeil sur les filles, lundi soir j'essaierai de convaincre Lux d'aller danser le rock au parc de la Pépinière histoire de donner des envies de sortir à la demoiselle, et mardi, tranquille, je serai à la maternité. Aucun problème, les deux premières demoiselles ont attendu le jour du terme pour naître. C'est donc tout bon. Il ne me reste plus qu'à convaincre ladite demoiselle.

Quelqu'un a dit "ambitieux" ?

 

(*) d'ailleurs d'un loueur à l'autre on peut gagner une bonne vingitaine d'euros sur la journée, mais la franchise en revanche augmente de 800 euros. Pas intérêt à grattouiller la carosserie à ce prix là.

(**) et si on oublie que c'est la veille du terme théorique de ma grossesse qui peut donc se terminer à tout instant à partir de maintenant

(***) la plupart des autres étant bien évidemment partie en vacances, dont Rhalala et compagnie qui partent juste cette semaine-là histoire d'être tranquilles et de revenir comme des fleurs découvrir la maison emménagée et la puce presque défripée, et un copain rugbyman en qui je nourissais pas mal d'espoir mais qui part juste ce lundi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Chez nous
commenter cet article

commentaires

Synchronie 27/07/2012 22:14

Bon, pour Rhalala et sa famille, je suis désolée, hein. Mais bon, avec des déménagements prévus à la dernière minute, ce n'est pas de notre faute ! Bon, je reconnais que le concept de venir
directement dans une maison déjà emménagée est sympa... :-)

Blabala 27/07/2012 22:20



Blblblblblblbl



Magali 27/07/2012 19:07

:-D
Ça me semble parfait comme organisation !
Reste à voir ce que tu nous en diras dans quelques jours…

(Bon courage en tout cas !)

Blabala 27/07/2012 21:35



J'ai survécu au premier jour déjà c'est pas mal, non ?



Pôti 27/07/2012 15:05

Je n'ai pas compris la subtilité entre "transport de cartons" et "déménagement", qui se font pourtant deux jours distincts...

Sinon, quelle organisation ! Il n'y avait que vous pour tout organiser de la sorte :-)

Blabala 27/07/2012 21:35



Les cartons voyagent en voitureS et le déménagement ce sont les meubles en camionnette.



Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives