Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 18:53

Non non je ne vais pas vous reparler de méthodes magiques pour avoir de supers abdos, je vais plutôt vous parler du milieu assez étrange où j'évolue ces jours-ci. Un monde merveilleux où les ventres mous et vident mais qui prennent un malin plaisir à continuer de dépasser histoire de donner à leurs propriétaires des looks top glamours(*). Un pays ou des adultes pourtant sains d'esprit demandent à ces dames si elles sont allées aux toilettes et si oui ce qu'elles y ont fait(**).

J'avais déjà sejourné dans un tel pays mais à Paris dans une maternité qui avait presque un nom de fleur. Ici elle porte le prénom d'un monsieur tristement célèbre à la moustache caractéristique et un nom qui est la version argotique du vin. Doit-on y voir un signe ? Une autre différence réside dans l'alimentation. La-bas sous prétexte de servir de distributeur automatique de boissons j'avais le droit à un peu plus à manger. Ici non mais en revanche on peut choisir ce qu'on mange. Il y a un menu standard plus des plats de substitution au cas où on n'aimerait pas ce qui est proposé. Finalement pour le moment j'ai tout accepté(***) mais je crois qu'ils se sont un peu gourrés dans leur calendrier, parce que j'adore ça mais andouillette et tartiflette commes menus du mois d'août c'est assez original.

Ce pays a aussi d'autres particularités : on y apprend à tout faire à une main. Oui parce quand on tente vainement de négocier 3mn le temps de finir sa viande et ses haricots verts, on remercie le chef cuissot d'avoir prévu du steak haché ce soir.

Et puis il y a les visites : les grandes sœurs qui vous jettent à peine un regard avant d'aller se ventouser autour du berceau. Creme qui ne comprend vraiment pas pourquoi, maintenant que Plume est née nous ne rentrons pas de suite à la maison, et qui le fait savoir de manière déchirante à chaque au revoir. Et Bulle qui confond la chasse d'eau avec le fil d'alarme, faisant débarquer au pas de course deux dames me croyant évanouie dans les toilettes.

Et enfin il y a les bébés qui suivent leur propre rythme, celui qui veut qu'on dorme le jour pour faire la fête la nuit, ou qui se mettent à régurgiter au moment exact où ils n'ont plus de couche sur les fesses. Là l'instinct maternel veut qu'on les redresse avant qu'ils ne s'étouffent mais le côté mère indigne se dit qu'avec une couche tenant par un seul scratch à tous les coups on va se faire repeindre le T-shirt. Ah, les joies d'être jeune parent(****) !

(*) Comme si la démarche un peu pataude et les culottes façon rôti de bœuf n'y suffisaient pas

(**) par contre il n'est pas nécessaire de dire si on y a lu ou non le journal. Ouf.

(***) oui bon j'avoue j'ai échangé des petits pois contre des haricots verts, mais pour une fois que je ne dois pas montrer l'exemple aux filles j'en profite

(****) mais bon je ne vais pas trop me plaindre non plus, vu que j'userai et j'abuse de l'excuse que, lui, il peut dormir la nuit pour lui refiler toutes les couches à clhanger s'il est là.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Boycocotte 04/08/2012 16:02

Sacrée Bulle ! Pas sympa pour les dames de l'hôpital, mais j'avoue que le coup de la sonnette d'alarme, ça m'a bien fait sourire...
Et grâce à toi, je connais maintenant le nom du père français de la puériculture :-)

Blabala 05/08/2012 21:33

Comment ça pas sympa ? C'est juste honnête :op
Quel beau nom pour le père de la puériculture, non ?

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives