Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 09:12
Discussion surréaliste

J'ai beau avoir éduqué ces enfants et les connaître, savoir ce qui les amuse et encourager cet amusement, des fois elles réussissent à me surprendre.

Les filles, en pleine activité pâte à modeler.

Lux arrive, et demande : "Les filles, qui veut équeuter les haricots verts ?"

Bulle : "Ca veut dire quoi équeuter ?"

Lux : "Ca veut dire enlever les petits bouts."

Les deux filles, en criant : "Moiiiiiiiiiiii !!!"

moi : "Bon, on va ranger d'abord, et il faut passer un coup d'éponge sur la table et un coup d'aspirateur sous la table"

Crème, en criant : "Moiiiiii je veux passer le coup d'éponge !!!!!"

Lux : "chhhhht, on ne crie pas." (Plume dort)

Crème, en chuchotant : "Moi, je veux passer le coup d'éponge !!!"

On ne sait jamais des fois qu'un accro(*) à l'éponge lui piquerait son activité passionnante.

Et les voilà, un lavage de mains plus tard(**), chacune avec un couteau, et Bulle qui explique, très sérieusement : "il faut vraiment couper, même s'il n'y a pas de queue, sinon c'est tout sec !"

Décidément, l'éducation des parents indignes ça a du bon ! Bon, demain elles apprennent à couper des oignons ;o)

(*) Boycocotte, à l'aide, comment j'écris ça ?

(**) et c'est tellement super d'équeuter les haricots que Crème est vite aller se laver les mains, ce qu'elle n'aime pas particulièrement, car sinon elle avait interdiction de toucher les haricots

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 11:59

Non non nous ne sommes pas sur le point de faire une superproduction ou un remake d'un film à succès, mais j'ai trouvé rigolo de vous raconter les (més)aventures de Bulle la choriste. Déjà il faut savoir que mamzelle Bulle a beaucoup de mal avec les mélodies. En général elle se concentre sur les paroles et si toutes les syllabes ne sont pas sur la même note, je défie quiconque de reconnaître la mélodie d'origine dans la moitié de ses chansons. Bon depuis elle nous a fait deviner une chanson en la "la-la-isant" et son papa a trouvé, mais c'est juste parce qu'au hasard il a cité la dernière chanson que nous avions chantée avant. Je défie quiconque, au rythme ou à la mélodie, d'y reconnaître quoi que ce soit.

Seulement, prédispositions ou pas, il est de tradition à l'école de faire des spectacles chantés, auxquels tous les enfants participent. Ça a donc commencé en petite section, avec une certaine marge de progression. En gros la demoiselle, dans sa bulle, se tortillait d'un pied sur l'autre la bouche ouverte en rêvant, ou en nous faisant des coucous, reconnectant de temps en temps avec la musique et disant une parole ou deux en rythme avant de repartir dans son monde.

Rebelotte en moyenne section, dans une nouvelle école mais même principe. Une chanson, et tout le monde sensé chanter en même temps. En tant que "moyenne" elle est sensée être plutôt devant, mais comme elle rêve un peu et que d'autres se bousculent, elle se retrouve vite derrière avant qu'une maîtresse ne la repêche pour la mettre devant. Elle se tortille toujours, bon ça ne donne pas le mal de mer mais je crois que si les parents du petit garçon derrière ont filmé, la mamie et le tonton vont pester sur mademoiselle Bulle au visionnage. Mais question chanson il y a un net progrès, la synchronisation n'est pas encore au top mais elle y met du coeur.

Troisième spectacle, et en plus de chanter les enfants dansent. C'est dur de danser dans sa bulle, et mademoiselle est en décalage, du coup tout le monde chuchote son prénom quand elle oublie de se mettre en place pour la ronde. Ils se mettent à tourner et la miss sort de mon champ de vision , et peu après j'entends quelqu'un pleurer et ça ressemble aux pleurs de Bulle. Je vois tous les parents tourner la tête, et une dame dire qu'avec des lunettes ça fait mal.

Lunettes ? Elle a dit lunettes ? Je me lève d'un bond(*) et vois ma Bulle en pleurs, qui se tient le visage. La maîtresse la récupère, la console, et la re-branche dans la ronde. Toujours remonter en selle de suite pour ne pas avoir le temps d'avoir peur. La miss finit la ronde avec les copains, en faisant les mouvements, toujours un peu distraite(**), et je la récupère à la fin : en effet, elle a pris un bon coup : la chorégraphie consistait à monter les bras puis les baisser, et son voisin l'a fait avec énergie… mais un manque cruel de  précision. Résultat, des lunettes dont les branches ont un angle de 30 degrés. Je passe voir la maîtresse pour lui montrer les lunettes en lui disant en souriant qu'elle ne nous a pas prévenu que c'était dangereux, et que la prochaine fois il faut me le dire et je lui mettrai un casque :o)

Quatrième spectacle, nouvelle école, maintenant la demoiselle est chez les "grands". Bon question organisation c'est moins top : tous les enfants de l'école (soit 5 classes) sont sur une même grande estrade à la même hauteur et les parents sont au pied, ne voyant donc que le premier rang. Mais bon il ne faut pas se plaindre, c'est le premier tel spectacle de l'école, on a déjà de la chance ! Du coup pas facile de vous dire si la demoiselle a chanté : elle était noyée dans une masse d'enfants, et je ne l'ai pas vue de tout le spectacle. Quand à sa soeur, qui entre temps a fait son entrée à l'école, elle était au premier rang et du coup je l'ai vue. Elle qui pourtant connaissait chansons et mélodies par coeur et nous les répétait en boucle à la maison a passé la moitié du spectacle immobile , bouche ouverte à rêver et regarder les copains et/ou le public. Tiens, ça me rappelle quelqu'un, mais qui ???

(*) enfin autant que faire se peut quand on a pris 9-10 kg et qu'on couve une future Plume

(**) mais vues les circonstances c'est tout à fait compréhensible

 

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 09:53

Après une pause un peu trop longue dans les billets, voici le retour des paroles d'enfants, et c'est Bulle qui ouvre le bal.

 

A sa soeur qui mettait son nez dans son jeu et lui donnait des conseils.

"Tu me gères pas. Arrête de me gérer !"

 

Attention, une information qui risque de choquer les âmes sensibles.

"Mon nez il fabrique toujours des crottes de nez. Et c'est comme ça depuis que j'ai deux ans. Tu te rends compte ?"

 

" Ca c'est des chaussons pour la plage. Et la plage elle passe à l'île d'Yeu" elle passe, oui mais quand ?

 

La science n'a plus de limites

"Tu fais une échographie à l'herbe !" A sa soeur, avec un pulvérisateur d'eau

 

"Les tartines c'est comme si on faisait un massage avec un couteau"

Réaction de Lux : euh ben tu ne me fais pas de massage avec un couteau !

 

En nous faisant regarder un de ses dessins et deviner ce qu'il y a dessus.

Moi : Un soleil et des vagues. 

Bulle : Non

Moi : Un soleil et des créneaux.

Bulle : Non, ça commence par "la" !

Nous : Lave ? Larmes ?

Bulle : Non ! [prenant un air navré] "la mer !!!"

 

La logique selon Bulle

"Moi j'aime bien faire des oeufs alors j'aime bien être un perroquet." ... je ne sais pas si elle sait que les oeufs ne sont pas en chocolat.

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 15:29

Et voici comme promis le deuxième concours de dessin. Je laisse Bulle vous expliquer (bon c'est quand même moi qui tape au clavier).

"C'est les dessins d'un concours. Et pourquoi on a fait un concours ? Passeque Nathalie voulait. C'est ça. Et voilà. C'est des métiers."

 

Dessin 1 : 

lmetier1.JPG

 

Dessin 2 :

lmetier2.JPG

 

Dessin 3 :

lmetier3.JPG 

Dessin 4 : 

lmetier4.JPG

 

Dessin 5 :

lmetier5.JPG

 

Dessin 6 :

lmetier6.JPG

"A la fois vous doivez dire le métier et à la fois vous doivez dire si c'est un monsieur ou une dame. En fait vous pouvez gagner un dessin si vous gagnez le concours. Un dessin. Un seul. Vous pouvez pas gagner autre chose."

 

On compte donc un point par métier correctement deviné (et c'est parfois précis, je serai intraitable) et le genre des personnages servira à départager les éventuels ex-aequos.

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 20:09

Après-midi chaud, on se cache à la maison quand ça devient vraiment trop étouffant. Les filles vaquent à leur occupations, s'amusent, discutent, parlementent, quand soudain je vois Bulle revenir en demandant à tout le monde de la regarder.

La demoiselle très fière porte son haut de maillot de bain, parce qu'il a des petits noeuds et des froufrous(*), une robe par dessus, et ses "bottes de fille", pas spécialement adaptées à la canicule mais tellement belles qu'elle tournait son pied dans un sens et dans l'autre pour nous montrer comme elle était belle. 

Arghh, nous avons engendré une "gre"(**) !!!

Par contre elle n'a pas de culotte. Elle a enlevé son bas de maillot de bain mouillé, mais oublié de mettre autre chose à la place. Ouf, c'est bon, elle a encore cinq ans ;o)

Pour sa soeur pas encore de souci à se faire. Elle a passé l'après-midi toute nue avec des sandales dans le jardin. On a donc une "gre" et une naturiste. Je ne sais pas comment va tourner Plume pour compléter notre collection

 

(*) elle a d'ailleurs changé de maillot, pas question de remettre celui qu'elle a porté une heure hier, non celui là est le plus beau !

(**) quoi ? Vous ne savez pas ce qu'est une "gre" ? Alors c'est un raccourci du mot greluche, qui avec sa deuxième syllabe a également perdu son côté péjoratif. C'est devenu un terme un peu moqueur pour la caricature d'une fille : apprêtée, donnant beaucoup d'importance à son image, ses vêtements etc. 

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 22:03

Que fait une mère indigne quand elle est en congé maternité ? Elle tente par tous les moyens de rester seule à la maison sans ses enfants bien sûr. Il y a comme je l'ai dit précédemment la technique des grands-parents. On y va, éventuellement on y reste un peu, et puis on rentre, seule, histoire de lézarder en paix, nuits et jours(*).

Oui mais bon ça marche un temps. Les deux adorables chipies finissent par fatiguer leurs beaux-parents, il faut dire qu'elles ont de l'énergie et une langue bien pendue, chacune. Du coup la mère indigne doit trouver d'autres solutions pour se la couler douce, du moins en journée. Et cette solution est trouvée : crèche pour la petite, et MJC(**) pour la grande. Alors toute mère indigne qu'on soit, on se dit qu'un nouveau lieu d'accueil, le quatrième en 4 ans, avant sa troisième école en trois ans, ça fait beaucoup pour une petite Bulle. Nouveau cadre, nouveaux animateurs, nouveaux compagnons de jeux. On culpabilise un peu, mais comme elle risque d'y aller les mercredis quand elle sera dans la nouvelle école ça fait une bonne transition, on peut voir si elle s'y fait, si ça lui plaît, tout ça. Et elle va peut-être y croiser des enfants de sa nouvelle école.

Mais bon on ne montre rien, comme d'hab, on présente les choses avec plein d'optimisme, et d'emblée on est aidé. La demoiselle reçoit une lettre, venant de Poudlard, lui disant qu'elle a été admise à l'école des sorciers, qu'elle est attendue le premier jour de son inscription, et qu'elle peut apporter une baguette magique et un chapeau de sorcière si elle en a une. Déjà elle a hâte, elle anticipe, et le jour arrive. 

Je l'accompagne donc pour son premier contact, et l'ambiance est posée d'emblée. Armure de chevalier dans l'entrée, plein de photos/d'images dans les couloirs, et au rez-de-chaussée le réfectoire de Poudlard, avec quatre grandes tables surmontées des armoiries de chaque école. Dumbledore avec sa robe de sorcier(***) accueille les enfants, leur demande leur nom et âge et leur annonce leur maison de rattachement. Pour Bulle ce sera Serdaigle. Nous montons donc jusqu'à sa maison, les animateurs l'accueillent, et elle a à peine enlevé ses chaussures que les animateurs savent déjà que sa baguette a été cassée mais que son papa l'a recollée. Je réclame mon bisou et la laisse à ses aventures, le coeur léger.

Et le soir ? Elle est surexcitée. Contente de me voir mais la bouche pleine de choses à me raconter : elle a appris le sort "invisiblus" qui la rend invisible pour les adultes, et ils ont fait des oeufs de dragons. Ils sont allés dans le réfectoire où on leur a expliqué plein de choses sur l'école. Elle s'est même fait deux copains, et quand je lui demande si elle préfère la MJC ou son ancien centre, la réponse est sans appel : celui-ci, il est "trop super". Bon on verra à l'usage à l'année quand les animations de sorciers seront finies, mais ça commence bien.

Et ce matin ? A peine le professeur a appelé les Serdaigle que la miss s'est précipitée. Oui sauf que sa soeur a fondu en larmes car elle n'avait même pas eu un au revoir. Lux a donc rappelé Bulle qui s'est arrêtée, retournée, a fait un signe de la main à sa soeur pour lui dire au revoir puis a tourné les talons et rejoint ses copains au pas de course. 

Oui bon là je me fais du souci, je ne sais pas si elle va s'adapter à ce nouvel environnement, ça s'annonce assez mal en fait :oppp

Et la demoiselle a même appelé Rhalala, dont la fille, Miss Papote, va rejoindre Bulle la semaine prochaine. Laquelle Rhalala se faisait du souci à propos de ce nouveau centre qu'elle ne connaissait pas. Et je crois que l'enthousiasme de Bulle a rassuré la maman poule à l'autre bout du fil.

Ajout du 18 juillet : une petite photo de miss Crème et le chevalier

chevalier.jpg

 

(*) et pour être honnête surtout les matins.

(**) j'ai dû regarder sur le net pour la signification, M comme Maison, ok. J comme jeunesse, ok. C comme communiste ? catholique ? courgette ? cornichon ? chaussette ? caribou ? Non. Maison des Jeunes et de la Culture. Si si.

(***) mais en version jeune et imberbe

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 20:47

Dans la catégorie "prépréado".

"Ils sont nuls tes blagues !" alors que je la grondais pour ne pas faire ce que je lui demandais (genre s'habiller) après la 4ème fois environ

 

Dans la catégorie "j'y pige rien du tout".

"On ne peut pas être plus grand que le bout de mur pas accroché avec les autres bouts de mur"

 

Dans la catégorie "je montre ma science", à propos des chaises enfants, sachant que nous en avons déjà une bleue et une rouge.

"Si on prend une jaune ça fera toutes les couleurs primaires"

Comme quoi elle écoute bien à l'école, ce n'est pas à la maison qu'on a fait une leçon sur les couleurs. Mais c'est grave si je la préfère en vert ?

 

Et enfin, à table, lors de notre fameuse soirée pleine de jus qui finit par terre :

"On ne peut pas trinquer tous en même temps." Pourquoi ? "Parce qu'on trinque à deux." et là elle m'a expliqué (nous étions cinq) que nous étions deux et deux et il y en avait un qui serait tout seul. 

Elle ne connaît pas les mots mais elle a fait un raisonnement sur la parité. Et en temps qu'ex-matheuse ça m'a fait tout bizarre que dans une situation pas du tout scolaire elle parte dans sa bulle pour faire un raisonnement mathématique. J'étais attendrie, mais surtout très fière. Fierté partagée par son papa d'ailleurs :o)

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 20:33

Aujourd'hui, dernier jour d'école, et fête des anniversaires des enfants nés pendant l'été. Bulle part donc ce matin avec une grande boîte de cookies "faits par Papa"(*). Du fait de mon emploi du temps allégé ces temps-ci je vais la chercher à la sortie de l'école. Je la récupère complètement surexcitée, bondissante et souriante, d'autant plus qu'il fait beau et que nous allons faire un tour au parc. Je fouille tout de même son sac à dos et là : problème.

Vu que c'est moi qui l'ai déposée ce matin, je suis persuadée qu'elle portait un bandeau dans les cheveux, assorti à sa tenue du jour. Là plus rien, et comme c'est le dernier jour soit on le retrouve aujourd'hui soit c'est perdu. La tenue étant toute récente et jolie, je l'ai un peu mauvaise. Demi-tour, nous retournons à l'école. J'explique le problème à l'ATSEM (appelons-la S.) qui semble embêtée : en descendant elle a pris tout ce qui était sur les porte-manteaux, la classe aussi a été vidée, et elle ne voit donc pas du tout où peut se trouver ledit bandeau. Elle se retourne donc vers les enfants qui restent et leur demande si l'un d'entre eux peut lui dire où est le bandeau de Bulle. A cela une camarade répond "oui". Soulagement ! ... sauf qu'elle poursuit "…il est perdu !". L'espoir de S. retombe et elle semble un peu abattue. Elle demande à Bulle si elle l'avait en allant à la sieste et la réponse est oui. Elle va donc fouiller dans le dortoir, et Bulle dit que c'est sur sa couchette. Elles sont empilées et on ne voit rien de spécial entre. On demande à la demoiselle où c'est, si elle est sûre, et elle finit par nous dire "dans le trou". En fait les pieds de chaque couchette se glissent dans des trous prévus exprès dans celle du dessous. A force de dépiler, S. finit par trouver, chiffoné au fond d'un trou, LE bandeau. Avant de la quitter elle a le temps de nous dire que Bulle lui en aura fait voir jusqu'à la fin, et qu'elle espère qu'elle passera une bonne année l'an prochain, et un peu aussi que Bulle fera tourner en bourrique sa successeur(e?) parce qu'il n'y a pas de raison, elle est partageuse. Je pars un peu coupable en lui souhaitant de bien se reposer pendant l'été.

Et pour le fin mot de l'histoire du bandeau, la demoiselle nous a expliqué ce soir qu'au moment de la sieste elle n'arrivait pas à le remettre correctement et que comme elle n'avait pas le droit de se lever elle l'a mis au seul endroit où elle pouvait. Logique non ? 

Oui bon je me moque mais pas plus tard qu'hier j'ai perdu mon téléphone… à la maison. La bonne nouvelle est que contrairement à ce que voudrait la loi de Murphy, il avait à la fois les batteries chargées ET était en mode sonnerie… le truc qui n'arrive jamais. Je l'appelle donc depuis le fixe, me mets au milieu du salon et n'entends pas grand chose. C'est vaguement plus audible depuis l'entrée des chambres. Deuxième appel et j'hésite entre ma chambre et celle de Bulle. Troisième appel et même au milieu de la chambre le bruit est étouffé. Je finis enfin par retrouver mon téléphone qui était tout naturellement posé… entre les petites culottes et les maillots de corps de Bulle. L'endroit où bien sûr je l'aurais cherché en premier.

Qui a dit (pensé) "telle mère, telle fille" ?

(*) malheureusement rapportée entièrement vide :o(

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 21:40

Un billet rapide pour cause de soirée coinche.   

Dans la catégorie j'étale ma science :

"En taille serpent elle est moyenne !"(en parlant d'une saucisse)
ou encore : 
"C'est pas une princesse, c'est la fusée clochette"
Pour justifier son mal des transports.
"Ca sent le pot de polluation. C'est ça qui va me faire mal au ventre."
Et pour finir une toute mignonne. Mademoiselle est accro à la balançoire. Je lui dis donc qu'il faudrait voir s'il y a un arbre dans notre jardin pour mettre une balançoire.  "Deux balançoires, non, trois ! Une pour la petite soeur !".
Là je dois avouer que j'ai totalement fondu :o)

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 19:43

Ce jeudi avec l'école, bulle est allée au zoo (celui dont je vous parlais ici). Du coup nous l'avons équipée : chapeau de soleil et manteau de pluie, pique nique, mais surtout sac plastique, objet indispensable pour avoir une chance de sauver les revêtements d'intérieurs du bus en cas de mal des transports. Le soir je la récupère, et apprends qu'à l'aller elle a joué avec son sac et qu'au retour elle s'est effondrée dans le bus et du coup pas malade. Ils ont aussi eu un bol monstre : ont reçu une demie goutte de pluie et sont partis juste au moment où l'on évacuait le zoo pour risque d'orage. On me dit qu'elle a bien marché. Ça a surpris celle qui s'occupait de son groupe, mais pas moi. Je connais ma Bulle. Elle ne saute pas partout mais les randonnées ne lui font pas peur, elle a de l'endurance.

J'attrape son sac à dos et le trouve un peu lourd. Je lui demande si elle a tout mangé son pique-nique et elle me répond que non. Je m'imagine donc qu'elle s'est ruée sur les gâteaux apéro et a laissé les fruits ou légumes. Ô vile mère icrédule que je suis. Ma fille poursuit donc sa phrase : elle n'a pas fini... les Curly. Plus d'abricots, plus de tomates, de sandwiches ni de yaourt à boire. Je dois reconnaître que j'étais fière de la demoiselle (bon je n'avais pas mis des choux de Bruxelles non plus(*)).

Mais depuis elle continue de me surprendre, d'où le titre. La nouvelle folie de la demoiselle, ce qu'elle a découvert qu'elle aimait beaucoup ce sont, les croûtes de fromage. Non non, pas les croûtes au fromage (tranches de pains recouvertes de fromage et passées au grill), le truc tout dur et plein de bactéries sympa qui recouvre les fromages. Bon on lui a tout de même expliqué que sur certains "fromages" comme le Babybel cela ne se mange vraiment pas, et que d'ailleurs ce n'est pas vraiment une croûte. Bon elle avait genre 2 ans et on lui a malheureusement expliqué après qu'elle avait croqué dedans. Mais c'est devenu une vraie passion. Non seulement elle réclame son dû si j'ai l'audace de tenter d'enlever la croûte de son morceau de fromage mais, épaulée par sa soeur qui lui signale les croûtes qui traînent, elle ramasse le butin abandonné par les croûtophobes et mange les croûtes des autres, sans presque de fromage accroché dessus.

D'où le rapport avec le titre : chez nous quand nous avions des labradors, la récompense suprême, pour laquelle ils auraient fait n'importe quoi, c'étaient les croûtes de fromage.

(*) ne cherchez pas si vous aimez, c'est juste qu'ici les épinards c'est loin d'être une punition, et qu'avec les choux de Bruxelles j'ai beaucoup de mal

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives