Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 21:17

Il y a quelque temps déjà, un soir comme tant d'autres(*). Les filles couchées depuis un moment, et Bulle qui se relève. Je m'apprête à la renvoyer assez peu délicatement dans sa chambre mais elle a le temps de placer quelque mots : pendant la récréation, des copains lui ont baissé la culotte.

Aaaaargl. Demi-tour toute, on annule le renvoi au lit et on prend sa fille dans les bras. J'avais entendu des histoires de choses qui se passaient dans les cours de récré, mais là euh c'est ma petite fille. On se met donc à discuter. Trois copains, dans la cabane (donc à l'abri des regards), et depuis ça la travaille. Elle est consciente de me parler d'une chose pas normale, n'est pas à l'aise et parfois se met à rire, comme si c'était drôle. J'ai dû lui demander plusieurs fois si c'était vrai ou une blague, qu'il ne fallait pas mais alors jamais faire de blagues à ce propos, mais que si c'était vrai j'avais du mal à comprendre pourquoi elle rigolait.

Et là dans la tête d'une maman tout se bouscule. Que dire, dans quel ordre, et comment le dire ? Pas 5 minutes pour réfléchir, et il ne faut pas se planter. On y va :

- première chose : dire qu'elle a bien fait de m'en parler. Que c'est sigue qu'elle est grande et qu'elle n'a pas peur de me dire les choses, et que c'est important. Que si autre chose de bizarre lui arrive un jour qu'elle continue à venir m'en parler.

- deuxième chose : lui demander si elle était d'accord. Réponse : non. Et là la question s'impose : mais pourquoi tu les a laissé faire, pourquoi tu n'as pas dit non ? "Mais ce sont mes copains !" Désarmant de sincérité, comme si c'était une évidence.

Grand câlin, les idées se bousculent. Ne pas la fâcher avec les autres, ne pas lui faire peur, ne pas dramatiser la situation, mais la rassurer, et faire ce que je peux pour la protéger. On oublie donc le cri des tripes qui nous dit que c'est intolérable, qu'ils n'ont pas le droit, que s'ils étaient plus grand des trucs comme ça pourraient attirer des ennuis sérieux aux "copains", on souffle un bon coup et on y va. Je ne sais plus ce que je lui ai dit, mais c'était quelque chose un peu comme ça. Oui ce sont tes copains, oui tu peux continuer à jouer avec eux, mais quand ils sont gentils et qu'ils font des choses normales. Là tu sais que ce n'est pas normal ? (hochement de tête). Alors voilà, quand ils sont gentils, pas de problème. Mais quand ils font des choses que tu n'aimes pas non. Ils n'ont pas le droit de baisser ta culotte. Personne n'a le droit de te baisser la culotte. Pas même les grandes personnes. Nous on le fait juste pour le bain, mais c'est à toi, personne n'a le droit d'y toucher. Je lui ai aussi montré comment on peut dire non, repousser les mains de eux qui l'embêtent, et que surtout il faut partir ! 

- dernière chose : lui dire qu'on va en parler à sa maîtresse, et que c'est une bonne chose. Que pour ces choses là il n'y a pas de secret qui tienne, que ce soit à elle ou a quelqu'un d'autre qu'on fait ça, il faut le dire. C'est la bonne chose à faire. Lui dire aussi que c'est la maîtresse qui est là et qui peut en parler aux enfants. Que peut-être les copains ne savent pas que ce qu'ils ont fait ne se fait pas, que c'est vraiment une bêtise, et qu'il faut que quelqu'un leur explique, tout de suite, pour ne plus qu'ils recommencent. Qu'ils ne vont pas se faire gronder, surtout s'ils ne savent pas que ce n'est pas bien, mais quelqu'un doit leur dire d'arrêter.

La miss part donc pour l'école avec un mot dans son sac à donner à sa maîtresse. Je dis que des camarades ont eu un comportement "très déplacé" à l'égard de Bulle, laisse mes coordonnées et demande un rendez-vous urgent. 20 mn plus tard j'ai la maîtresse au téléphone. Je lui explique, ce que Bulle m'a dit, que peut-être les choses se sont un peu mélangées dans sa tête, que je ne suis pas sûre de l'exactitude des faits, mais qu'elle ne peut pas avoir inventé toute cette histoire, qu'il s'est passé quelque chose, avec elle ou quelqu'un d'autre. Je dis que je ne souhaite pas que les autres enfants soient punis, mais qu'ils comprennent que ça ne se fait pas. Je dis les noms donnés par Bulle, la maîtresse est surprise, ce sont des enfants sages et sans histoire. Elle me remercie de lui en avoir parlé si tôt, qu'elle va en parler avec Bulle, voir avec qui elle joue pendant la récréation, et surveiller ce qui se passe.

Le soir je passe chercher la miss qui a passé une bonne journée et croise la maîtresse qui me dit qu'elles ont bien parlé, et que Bulle est une petite fille fiable et qui n'invente pas d'histoires. La demoiselle a l'air ravie du compliment de sa maîtresse et me racontera plus tard que la maîtresse a parlé aux grands de sa classe, mais qu'elle n'a pas entendu parce qu'ils (les moyens) étaient dans le couloir avec leur ATSEM.

Et là je pense à ceux qui se plaignent du manque de réactivité de l'équipe enseignante face à des problèmes divers et variés, et je me dis que la maîtresse a été super sur ce coup là.

Quelques gros câlins plus tard (pour me rassurer), nous sommes passées à autre chose, avec le petit réconfort de me dire que du coup Bulle sait quoi faire dans ce genre de situation. Petit, le réconfort.

 

(*) par exemple celui-ci. Couchées à 20h, il est 21h28 et Bulle vient de se relever, encore une fois. Elle a trop chaud. 

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 20:26

Ce week-end nous accueillons des amis, histoire de mettre les adultes en minorité à 4 contre 3. Du coup ce matin c'était le branle-bas de combat dans la maison. Partage des tâches : j'emmène Crème faire des courses pendant que Lux profite d'avoir deux pattes de moins qui piétinent sur le sol fraîchement lavé pour nettoyer l'appart.

Histoire d'avoir un peu d'aide, Lux demande à sa fille aînée de ranger sa chambre pendant qu'il aspire et nettoie ailleurs. Oui bon c'est surtout histoire de l'occuper parce qu'en général l'efficacité de rangement des filles laisse un peu à désirer (et je suis gentille).

Tout va bien, à part sa femme qui lui fait enlever ses chaaarmants gants de ménage jaune (*) en l'appelant au téléphone.  Et enlever des gants dans l'urgence parce qu'un téléphone sonne ce n'est pas de la tarte : on tire sur un doigt qui dans un grand claquement de défi retourne dans la même position qu'avant. La sonnerie vous stresse, vous vous pressez,  ça marche de moins en moins bien et pour peu que vous transpiriez un peu c'est encore pire.

Bulle repasse de temps en temps histoire de raconter ce qu'elle fait, et au bout d'un moment Lux débarque pour voir l'avancement des travaux. Et là il en reste baba. Non seulement la demoiselle a rangé le monceau de livres qui traînaient par terre, les poupées, voitures et autres dînette répandues dans les deux chambre, mais à part les gros meubles genre lit et placard, plus rien ne traîne par terre. La demoiselle a tout empilé même les fauteuils sur son lit ou celui de sa soeur. Le lit de poupées est posé sur un tabouret, une boîte de jeux sur la table à langer bref le sol est totalement dégagé et prêt à être nettoyé.

Pour les sceptiques(**) voilà le résultat : 

rangement.JPG

… autant dire que le plus haut des fauteuils est au-dessus du niveau de sa tête. 

Et après ? Elle a demandé à son papa de lui brancher l'aspirateur et elle a d'elle-même aspiré les deux chambres. 

Bon on ne va pas se plaindre… :o)

 

(*) oui, les siens, vu qu'il a de grandes mains il lui faut des grands gants. Et il y a du progrès. Les précédents étaient roses : la seule couleur dans laquelle j'avais trouvé des gants assez grands. Et c'était particulièrement seyant :o)

(**) un moment je me suis demandé si je n'avais pas mal orthographié ce mot… et en fait non. Mais ça valait le coup de vérifier, car je connais une râleuse (voire deux) qui n'aurait mas manqué de se moquer de moi si je l'avais traitée de septique :op

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 20:51

Vu le succès du billet d'hier je récidive avec la grande soeur. Oui ce n'est pas le même âge donc pas le même style, mais parfois ça nous amuse bien aussi.

 

Les filles jouent à des jeux de société, collaboratifs pour le moment. C'est déjà assez compliqué de gérer une défaite collective(*), et quand c'est une victoire elles sont toutes les deux TRES contentes(**). Extrait.

Bu : "On a gagné, Crème !"

Cr : "Coule."

Bu : "Elle a dit "cool" !"

Cr : "I coule mon nez !"

Oui bon en ce qui concerne la communication entre soeurs il reste une certaine marge de progression.

 

Mademoiselle "je sais tout" en action :

"La France est une île, c'est l'île française !"

 

Quand on a quatre ans 1/2 et qu'on s'appelle Bulle, avouer que l'on ne sait pas n'est pas une option. De plus, tant qu'à dire n'importe quoi autant y aller à fond. Illustration : une fin de repas, un seul yaourt à la vanille. Crème le demande et forcément Bulle veut exactement la même chose. Histoire d'éviter un peu la crise, je lui dis que je vais lui préparer un yaourt surprise, ce que je fais. En revenant je lui fais goûter et lui demande ce qu'il y a dedans. Après différents fruits, la demoiselle me dit d'un air inspiré : 

"On dirait du yaourt à la coquille saint Jacques"

Pas loin. J'avais juste mis… du riz soufflé au chocolat ;o)

 

Mademoiselle est une grande, et elle tient à ce que tout le monde le sache :

"Je fais quelle taille sur la pointe des pieds ?'' Un mètre 10. "Et Crème sur la pointe des pieds elle fait un petit kilo !''

 

(*) et encore le loup, sur sa planche de carton, ne vient pas narguer les joueuses en disant "j'ai gagné et pas toi"

(**) bon ça implique un niveau de décibels assez élevé mais au moins ça ne couine pas. Voyons le côté positif.

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 20:45

Soirée tranquille à la maison, repas calme et discussions tout à fait ordinaires.

Je vais coucher ma Bulle, lui fait un bisou et là, comme si elle avait attendu le dernier moment, elle me demande :

"Maman, c'est quoi un scooter ?"

Là étant donné l'actualité je tique un peu et ne réponds pas directement. Je lui demande pourquoi elle me demande ça, et elle me répond que c'est parce qu'elle ne sait pas ce que c'est. Je lui demande donc où elle a entendu ce mot là.

Elle me répond que c'est [nom de son copain préféré (*)] "qui m'a dit qu'il y avait un scooter qui avait fait des choses pas très bien."

Je lui réponds qu'un scooter c'est une petite moto, et que ce n'est pas le scooter qui a fait des choses pas bien mais celui qui le conduisait. Que oui c'est vrai, cette personne a fait des choses pas bien du tout, mais que la police est en ce moment en train de l'attraper pour le mettre en prison.

Et là je remercie les enquêteurs d'avoir pu le localiser avant ce soir. Parce que si la même question m'avait été posée hier, je ne sais pas du tout comment j'y aurais répondu. En tout cas la réponse a eu l'air de lui convenir. Je lui ai fait un bisou, un câlin, suis restée un instant avec elle et l'ai laissée s'endormir.

Où comment une actualité dramatique fait irruption dans les cours des maternelles.

Une pensée pour les victimes de cet homme, et aussi pour tous les gens qui meurent d'un accident, d'un manque de soin, souvent dans une indifférence générale.

 

(*) au passage j'apprends qu'elle a un copain préféré en plus d'un amoureux. Qu'elle joue bien avec les deux, qu'être amoureux c'est mieux que d'être copain préféré, mais que la différence est un secret, qu'elle ne peut donc pas me dire.

 

P.S. : désolée Boycocotte, mais je ne vois pas trop comment vous faire rire sur ce coup-là ...

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 21:25

Eh oui, contrairement à ce que j'ai honteusement affirmé à ma fille ce week-end, le printemps ne commence pas demain mais aujourd'hui. Et comme ils en ont parlé à la radio et au JT, j'ai rétabli la vérité ce matin.

Bien mal m'en a pris, parce que pour Bulle, printemps=''il fait chaud''.

Du coup elle était toute contente et a filé dans sa chambre pour se choisir une tenue de printemps. Oui seulement le printemps du calendrier et les températures clémentes ce n'est pas forcément lié. Juste pour illustrer mon propos, aujourd'hui un site météo a dit que les températures étaient de 2 degrés ce matin et d'un maximum de 12 degrés cet après-midi (*) malgré le soleil (**)

Mamzelle Bulle est donc revenue avec un T-shirt à manches courtes et une jupe, courte elle aussi, en tissu très léger. Là j'ai dû lui expliquer que non il ne faisait pas encore assez chaud pour s'habiller comme cela. J'ai bien essayé d'adoucir la nouvelle en lui disant que c'était cependant une bonne idée de tenue et que dès qu'il ferait assez beau elle la mettrait sans faute. Tentative maladroite et totalement ... ratée. La miss, déçue, s'est mise à pleurer, à protester, et après un certain temps d'explications et de tentative d'apaisement, s'est fait envoyer dans sa chambre. Là-bas elle est restée un certain temps, en poussant des cris stridents de temps en temps pour manifester sa désapprobation et avec quelques ``si c'est comme ça je ne mets pas de vêtements'' (***). Je l'ai laissée tranquille se calmer mais, le temps passant, il a bien fallu passer à une méthode plus rapide.

J'ai donc commencé à la déshabiller, accueillie par un ``Nooooon ! Pas toiiiii ! Je ne veux pas des vêtements moches !!!'' ... sympa (****). J'ai donc choisi une tenue, dont le pantalon était ``moche'' (voyons le côté positif, elle n'a rien trouvé à redire sur le T-shirt) que je lui ai enfilé en lui expliquant qu'elle avait beaucoup de chance de pouvoir choisir entre divers vêtements, et que je n'acceptais pas qu'elle soit capricieuse. Bon je ne suis pas sûre que mon argument a fait mouche mais ça m'a fait du bien de le dire.

... et nous sommes partis, à l'heure même, avec deux filles habillées correctement. Vivement le premier jour de l'été !

(*) et d'ailleurs à ce propos c'est super galère de trouver sur le net la météo passée. Parce que pour l'avenir il y en a plein, ça pullule même. Pourtant ce serait facile, pas besoin de calculs et aucune chance de se gourrer, ça les changerait. Mais bon apparemment, et à ma grande surprise, pas grand monde n'est intéressé par le fait de savoir le temps qu'il a fait.

(**) et voilà comment placer discrètement qu'il fait beau, ici aussi, enfin des fois :o)

(***) et là je dois dire que la mère indigne s'est imaginé un instant déposer à l'école un pyjama Hello Kitty rose accompagné d'une paire de chaussons, roses aussi :o/, avec une petite fille boudeuse à l'intérieur 

(****) retour de la mère indigne qui a envisagé de lui choisir les vêtements les plus mal assortis et les moins aimés de sa garde robe pour lui apprendre à me parler comme ça, mais je ne l'ai pas écoutée. Pour cette fois.

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 21:34

En parlant à Bulle du fait que j'ai utilisé ses dessins de déguisement pour un concours, elle a été emballée, mais super déçue que personne n'ait trouvé les deux premiers. Du coup elle a refait tout plein de dessins pour un nouveau concours, que voici.

Le thème : les animaux

Votre mission : trouver le nom de chacun d'entre eux.

Le règlement : on ne lit pas les commentaires avant de répondre !!!

Le classement : le/la premier/première à donner le max de bonnes réponses a gagné.

Le prix : la joie d'avoir gagné le concours, et si vous voulez un des dessins au choix (sauf le 1, il est spécialement pour Nat, c'est Bulle qui l'a dit. D'ailleurs Nat j'ai besoin de ton adresse !) 

 

Numéro 1 : 

animal5.jpg

Numéro 2 :

animal6.JPG

Numéro 3 :

animal7.JPG

Numéro 4 :

animal8.jpg

Numéro 5 :

animal9.jpg

Numéro 6 :

animal10.jpg

Numéro 7 :

animal11.jpg

Numéro 8 :

animal12.jpg

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 21:51

Après le succès des oeuvres animalières de ma Bulle, revoici un concours de dessins. Ce coup-ci le thème de saison est "carnaval". Je vous demande donc de me dire, dans l'ordre, en quoi sont déguisés les quatre personnages suivants.

 

Le premier :deguisement1-copie-1.JPG

Le deuxième :

deguisement2.JPG

Le troisième :

deguisement3.JPG

Et le quatrième :

deguisement4.JPG

 

A vos claviers. Au moins aujourd'hui je devrais recevoir quelques commentaires ;o)

 

Un grand merci à Bulle pour avoir bien voulu que je photographie ses dessins avant qu'elle ne les donne à "sa copine dont elle ne connaît pas le nom" (ils étaient déjà pliés prêts à être mis sous enveloppe).

 

 

 

(*) oui je sais ce titre fait mal aux yeux, mais bon toutes les fautes d'orthographe me font mal aux yeux (**), alors autant que ce soit fait exprès et à fond ;o)

 

(**) enfin quand je les lis ... parce que bon mes billets des fois le soir passé 23h (***) je ne relis pas forcément tout, surtout quand c'est un gros pavé ... et j'écris souvent des gros pavés !!

 

(***) d'ailleurs "passé" s'accorde ou pas ? Les heures sont féminines et plurielles mais à relire ça me semblait bizarre. Un-e expert-e ?

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 21:50

Encore un petit recueil de citations de mamzelle Bulle.

 

Tout d'abord une explication scientifique complètement déjantée comme elle en a le secret. En gros elle demande à nous parler, insiste, on l'écoute, mais elle n'a rien à dire donc elle brode, et ça peut donner ça :

 

"Quand j'essaie d'attacher ma bavette j'ai froid au pli où est accroché le zizi."


Un petit extrait de discussions entre les filles (donc de Bulle à Crème), pendant les heuuuures qu'ellels passent à jouer aux poupées (Lili, Ola, Petit Colin et Flore).

 

"Flore vient plus à la crèche, elle fait trop de bêtises ! Tu la gardes au boulot !"

 

Je me demande d'où elle tire ça ;o)

 

Il y a quelque temps elle a fait un geste de "grande" et balancé sa tétine à la poubelle. On se croyait débarrassés de tout ça .... mais perdu ! Elle a échangé la tétine qui restait dans son lit et qu'elle n'avait que pour dormir par son pouce, disponible à volonté, qu'elle prend dès qu'elle est un peu fatiguée, qu'elle prend aussi parfois pendant les activités à l'école. Elle a même pris le réflexe de se tourner les cheveux en même temps, autre habitude qu'on essaie de lui faire perdre depuis loooogtemps  :o/

 

Moi : "Tu ne vas pas garder ton pouce dans la bouche ?!?" 

Elle : "Si si, c'est bien écologique ! "

 

Elle en a des arguments la demoiselle ! ;o)

 

Apparemment elle n'a pas sa langue dans sa poche.

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 20:59

Après je ne sais combien de traitements, de crèmes diverses et variées, un changement de pédiatre qui dit que l'ancienne crème ne fait pas grand chose, un gel douche spécial (à utiliser même à la piscine avec l'école, où tous les autres utilisent le gel de la piscine), un shampooing spécial, un sirop, un traitement homéopatique, la nouvelle pédiatre était un peu désemparée face à la résistance de l'eczéma de Bulle. Du coup elle lui a prescrit des analyses à faire pour Bulle.

 

Il fallait tester entre autres les allergies aux oeufs, aux protéines de lait de vache, au lapin (???), aux crevettes et aux dermatophagoides pteronyssimus. Alors déjà je ne sais pas ce que c'est mais en plus c'était quasi illisible sur l'ordonnance et donc c'est un coup de bol que Google m'ait proposé l'orthographe correcte et du coup je sais que ce sont les acariens.

 

Le problème c'est que toutes ces allergies se testent par ... une prise de sang. Et comme Bulle est bien assez grande pour comprendre ce que c'est, depuis hier c'est assez tendu et il vaut mieux ne pas aborder le sujet. Ce matin elle était habillée et je lui ai dit de se chausser pour sortir. Tout se passait bien jusqu'à ce qu'elle me demande pourquoi on sortait. A partir de là j'ai eu le droit à une tentative d'intimidation (*), un dépoussiérage de sol (**) et beaucoup de pleurs. Je lui ai pourtant expliqué le pourquoi de la chose tout en disant que ce qu'elle me demandait je ne pouvais pas le faire. Ce n'était pas moi qui l'avais décidé et autant si je pouvais faire autre chose pour elle je le ferais, autant refuser de faire la prise de sang c'était exclu.

 

Nous sommes donc parties et le chemin jusqu'au labo a été looooooong. Ce n'est qu'en y entrant que j'ai réussi à la calmer, en la laissant danser devant le grand miroir qui recouvrait presque un des murs. Oui mais bon, quand une petite fille appréhende une piqûre s'il y a une chose qu'on apprécierait, c'est la rapidité. Mais là non. Il fallait un tube spécial pour le zinc, qui sera analysé à Lyon, et les dames ont du fouiller leur placard pour trouver enfin "le" tube qui convenait, après m'avoir laissé entendre que peut-être il faudrait revenir (***).

 

Nous voilà donc en salle de prélèvement. La dame pose le garrot, regarde le bras de Bulle ... et fait la grimace. En gros il y a une "belle" plaque d'eczéma juste là où il faut piquer, cela durcit la peau et elle a du mal à trouver la veine. Deuxième bras... deuxième plaque. Finalement on revient au premier. Bulle sent que l'instant critique arrive et se remet à pleurer et protester. Oui seulement si elle ne serre pas le poing la dame ne peut pas trouver la veine, et elle n'a pas du tout envie de serrer le poing, ni de rester sans bouger. Tant et si bien que la dame rate, pique à peine et l'aiguille ressort. La dame prend alors une "pause" en piquant toute la file d'attente qui s'est constituée pendant ses essais.

 

Nous y retournons et là sa collègue vient lui donner un coup de main. La dame désinfecte le bras de Bulle qui couine. la collègue dit que non ça ça ne fait pas mal ... oui sauf quand on a une plaque d'eczéma un peu à vif :o/

 

Bulle a donc écrasé des haricots imaginaires dans sa main en pleurant, je lui tenais l'épaule en lui parlant gentiment pendant qu'une dame piquait et l'autre tenait la main... et c'est passé. Ensuite il a fallu attendre de remplir cinq tubes. Bon Bulle admettait que ça ne faisait plus mal mais que c'était trop looooong et pleurait pour que ça s'arrête. Il y a eu donc une scène un peu surréaliste où une dame tenait la main de Bulle, l'autre se concentrait sur ses tubes en lui parlant gentiment, Bulle pleurait toujours et je chantais "la mère Michel" parce que quand j'aurais fini, tous les tubes seraient remplis et tout serait terminé. J'ai dû un peu traîner sur "l'air du traderidera et tralalala" mais tout a été synchro et Bulle a été décorée de deux Scotchs pour tenir son pansement (****). Nous sommes ensuite reparties au pas de course car la suite du programme incluait de ne pas rater un train pour Paris alors que nous n'avions pas encore retiré les billets ni acheté la carte de réduction qui devait aller avec.

 

Depuis Bulle a raconté plusieurs fois ses exploits non sans une certaine fierté, et m'a affirmé que la prochaine fois elle pleurerait moins parce qu'elle savait que ça ne faisait qu' "un peu mal". A voir.

 

Prochaine étape des réjouissances pour Bulle : un test cutané chez un allergologue... A nous les nouvelles expériences !!!

 

(*) Non, je ne veux pas et je ne le fe-rai-pas !

 

(**) fait avec sa robe pendant qu'elle se traînait par terre

 

(***) ah mais non, j'ai déjà eu du mal à l'amener, elle se fait un sang d'encre, ce n'est pas pour revenir voire pour la piquer deux fois !!

 

(****) elle me l'a d'ailleurs rappelé quand en racontant ses exploits à Lux j'avais parlé d'un  scotch sur son bras.

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 17:44

J'ai entendu je ne sais où qu'il fallait laisser les enfants s'ennuyer. Que c'était bon pour eux, qu'il ne fallait pas les occuper tout le temps, que c'étaient ces moments où ils forgeaient leur imaginaire, que c'était important pour eux.

Nous sommes en train d'offrir un tel moment à nos filles (en clair elles jouent dans leur chambre en ce moment, ce qui nous a permis de faire une partie de Bohnanza avec Lux (*) (**) (***)), et à la fin de la partie j'ai prêté un peu d'attention à ce qu'elles disaient, et j'ai entendu ça.

 

Bulle : "Ils ont la diarrhée ? ...

Ils ont la diarrhée ? ...

Est-ce qu'ils ont la diarrhée ? ...

Je te demande s'ils ont la diarrhée !"

Crème : "Ils sont malades !"

Bulle : " ... parce que la gastro c'est dangereux !"

 

Alors sachant que ce n'est pas un sujet très récurrent dans nos conversations et que les filles ne sont pas malades (enfin à part de l'eczéma mais je ne vois pas le rapport) ... je me dis que c'est bon, leur imaginaire est bien développé. Oui bon je suis désolée pour le niveau de conversation mais ce n'est pas moi, c'est elle ! (d'abord)

 

Le temps d'écrire son billet je surprends une autre phrase au vol, dite par Bulle avec un air convaincu de circonstance :

"Je suis la maman ! je fais pas de bêtises !"

 

Pareil je ne me souviens pas d'avoir inculqué ce principe. Je crois que c'est bon, on a le droit de les occuper, question imaginaire Bulle est au point :o)

 

(*) si vous ne connaissez pas il est urgent de venir faire un tour chez nous pour découvrir

 

(**) si vous connaissez et ne savez pas que ça se joue à deux, relisez votre livre de règles. C'est assez différent du Bohnanza à 3 ou plus, mais c'est sympa aussi. Je le joue même à une pour tout avouer, mais là il faut une certaine dose de schizophrénie.

 

(***) et même à deux ça peut se jouer avec un enfant de l'âge de Bulle. Bon à jeu ouvert et en l'aidant sur la partie stratégie, mais tout de même il faut compter tout plein de choses dans tous les sens, retrouver lequel des numéros écrits sur la carte est le plus grand parmi ceux inférieurs ou égaux à un chiffre donné, et même compter les points à la fin, ce qui fonctionne tant qu'on en a maximum quinze, sinon il y a un petit flou autour de 16 et 17.

Repost 0
Published by Blabala - dans Bulle
commenter cet article

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives