Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 17:15

Il était une fois, dans un pays pas très lointain, une pseudo princesse nommée Blabala. Cette pseudo princesse vivait heureuse et avait beaucoup d'enfants(***). Oui je sais c'est à l'envers des contes habituels, normalement c'est à la fin qu'ils vivent heureux et ont beaucoup d'enfants, mais justement là c'est bien un conte un peu sens dessus dessous.

Donc cette Blabala avait beaucoup d'enfants et ces enfants dormaient dans des lits(*v) et il arrivait à la princesse de refaire les lits de ses enfants. Un jour, alors qu'elle venait de refaire le lit de sa fille aînée(v), Blabala eut la désagréable surprise de se rendre compte qu'il n'y avait plus par terre que l'un de ses deux chaussons. Elle chercha, tourna, vira, pas de deuxième chausson.

Elle se mit donc en tête de faire le remix de cendrillon à l'envers : ce coup-ci on avait la princesse, mais c'était la pantoufle de vair que l'on cherchait. Enfin même pour la pantoufle l'erreur de casting était claire : en guise de pantoufle de vair elle cherchait…

chausson.jpg

un super chausson de mamie acheté dans un magasin vendant des chaussons en imitation croco ou d'autres permettant de lutter contre les varices. Le truc super glamour(v*) !!!

Oui sauf que quand on a cherché dans la chambre à tous les endroits plus ou moins au niveau du sol, et qu'on croit se souvenir d'être entrée dans la chambre avec deux chaussons on arrive à épuiser son imagination. On va voir dans la chambre d'à côté, au cas où ? On demande à ses enfants s'ils ont caché le chausson, ce à quoi ils répondent non mais avec un sourire de coquinette sentant l'embrouille à plein nez, mais pas forcément fiable. En gros il est possible qu'elles y aient touché, ce qui élargit nettement le champ des recherches. Du coup on se met à chercher n'importe où, en claudicant car bien sûr on n'a plus les deux pieds à la même hauteur. Le remake de "la fille qui a cassé son talon aiguille" mais en mode mamie.

Tout à coup, coup de théâtre : Bulle a retrouvé le chausson. Super, sauf qu'en lui demandant où elle l'a trouvé on se rend compte qu'elle a retrouvé… celui qui n'était pas perdu.

Notre princesse passe donc des jours sombre dans son donjon, avec des chaussons de remplacement même pas de mamie, jusqu'au jour où, ayant essayé tout ce qui paraissait logique, elle se met à faire n'importe quoi. Elle vérifie la housse de couette de sa fille. Rien. Elle monte sur le lit malgré sa robe à cerceaux, son diadème et ses boucles d'oreille de princesse. Et là elle découvre… une bosse sous le drap. Cette bosse est dure et a franchement la forme d'un chausson. La surprise étant passée, notre princesse hilare  enlève le drap housse pour se retrouver nez à nez avec son chausson.

Moralité : 

1) faites gaffe si un jour cette princesse fait votre lit, qui sait ce qu'elle pourrait glisser dedans

2) Bulle n'est pas une princesse, parce que là pour le coup c'était franchement plus gros qu'un petit pois, et elle n'a rien dit après plusieurs jours.

3) quoique, pour sa défense, l'obstacle était au pied du lit, et vu qu'elle fait environ la moitié de la longueur elle ne devait pas aller jusque là, surtout avec sa tendance à dormir dans le mauvais sens : tournée d'un quart de tour.

Et voilà comment avec une histoire de chausson de mamie on fait non pas un mais deux contes de fées.

 

(*) pour ceux et celles qui seraient réfractaires à la moindre gymnastique intellectuelle(**) il est écrit : "Un conte de fées ?" à l'envers. Pourquoi ? Lisez donc la suite pour le savoir !

(**) et je ne vous en félicite pas

(***) comme l'atteste sa carte famille nombreuses

(*v) si si, un lit chacun, c'était le luxe chez cette princesse

(v) et depuis que ladite princesse Bulle avait un lit en hauteur c'était devenu quelque peu plus fatigant, et la princesse Blabala pour ne pas s'empêtrer dans sa robe et son voile en tulle descendait le matelas par terre pour le refaire.

(v*) tellement glamour que c'est un cadeau de son homme

Partager cet article

Repost 0
Published by Blabala - dans Délire total
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Adieu Paris, Bonjour Nancy
  • : Un regard neuf sur une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau mode de vie (ou presque). Un peu d'humour souvent, de nostalgie parfois, et plein d'histoires à raconter sur notre nouvelle ville, nous, les moustiques enrhumés... et j'en passe.
  • Contact

Recherche

Archives